Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

NXP cède ses semiconducteurs standards à des investisseurs chinois

Le champion européen des semiconducteurs NXP vend ses circuits standards à un consortium d’investisseurs chinois. Cette activité poursuivra son destin au sein d’une société séparée baptisée Nexperia.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

NXP cède ses semiconducteurs standards à des investisseurs chinois
NXP cède ses semiconducteurs standards à des investisseurs chinois © NXP

Après le rachat de Freescale, NXP procède à une correction de périmètre en se séparant de ses circuits standards. Le nouveau champion européen des semiconducteurs a conclu un accord pour céder cette activité à un consortium formé des fonds d’investissement chinois JAC Capital et Wise Road Capital. La transaction devrait lui rapporter 2,75 milliards de dollars et être finalisée au premier trimestre 2017.

 

Cession auparavant des circuits radiofréquences

Ancien bras armé de Philips dans les semiconducteurs, NXP avait auparavant vendu ses circuits des émetteurs radiofréquences à JAC Capital pour 1,8 milliard de dollars. Un désinvestissement visant à obtenir le feu vert des autorités de la concurrence pour l’acquisition de Freescale, l’ancien bras armé de Motorola dans les puces électroniques. Une opération finalisée en décembre 2015.

 

Recentrage sur les circuits mixtes à plus forte valeur ajoutée

La cession des circuits standards s’inscrit dans une stratégie de recentrage sur les composants mixtes à plus forte valeur ajoutée. A l’issue de l’opération, l’activité en question, qui réalise des composants discrets, logiques et de puissance pour l’automobile, l’industrie, l’informatique et l’électronique grand public, sera détachée au sein d’une société au nom de Nexperia. Elle emploie 11 000 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars en 2015. Elle dispose de deux usines de fabrication de puces, l’une à Manchester, au Royaume-Uni, l’autre à Hambourg, en Allemagne, et de trois usines de test et packaging : Guangdong en China, Seremban en Malaysie et Cabuya au Philippines.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale