Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

NXP propulsé troisième plus gros fournisseur de Mems pour automobile au monde

Grâce à l’acquisition de Freescale, le fabricant néerlandais de semiconducteurs NXP devient le troisième fournisseur mondial de Mems pour automobile, derrière Bosch et Sensata Technologies. STMicroelectronics fait son entrée dans le Top 10 mondial.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

NXP propulsé troisième plus gros fournisseur de Mems pour automobile au monde
NXP propulsé troisième plus gros fournisseur de Mems pour automobile au monde © NXP

C’est une ascension fulgurante pour NXP. Selon IHS Markit, le fabricant néerlandais de semiconducteurs monte sur la troisième marche du podium mondial des fournisseurs de Mems pour automobile en 2015. Avec un chiffre d’affaires de près de 300 millions de dollars dans ce domaine, il talonne le numéro deux du marché, l’américain Sensata Technologies, issu en 2006 d'un essaimage de Texas Instruments. En 2014, il ne figurait même pas dans le Top 10 mondial.

 

NXP menace Sensata

Certes, NXP reste loin derrière Robert Bosch, le champion incontesté du secteur avec une part de marché près de trois fois plus importante. Mais il menace désormais Sensata Technologies, qui a peu progressé et ce malgré le rachat en 2015 d'une partie des capteurs de Custom Sensors & Technologies. Son ascension découle de l’acquisition en décembre 2015 de l’américain Freescale, qui occupait déjà la troisième place du marché en 2014. Cette opération de consolidation, l’une des plus importantes dans l’industrie des semiconducteurs en 2015, en fait d’ailleurs le numéro un mondial des puces pour l’automobile, devant l’allemand Infineon Technologies et le japonais Renesas Electronics.

 

STMicroelectronics détrône Epson Toyocom

L’autre mouvement significatif en 2015 concerne STMicroelectronics. Le fabricant franco-italien de semiconducteurs entre pour la première fois dans le Top 10 mondial, en remplacement du japonais Epson Toyocom. En difficultés dans les Mems depuis la perte du marché de l’iPhone en 2013 au profit de Robert Bosch et InvenSense, le groupe de Carlo Bozotti fait de l’automobile un axe majeur de diversification. Mais avec environ 25 millions de dollars de revenu dans ce domaine, il peine à percer.

 

Selon IHS Markit, le marché des Mems pour automobille a progressé de 4,3% en 2015 à 2,8 milliards de dollars. Avec une prévision de croissance moyenne de 6,9% par an dans les sept années à venir, il devrait passer à 3,2 milliards de dollars en 2022.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale