Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

NXP quitte l'alliance Crolles-2

L'ancienne division de semi-conducteurs de Philips Electronics a annoncé aujourd'hui sa décision de quitter l'alliance passée avec STMicroelectronics et Freescale sur le site de R&D de Crolles dans l'Isère. IBM est pressenti pour la remplacer.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Depuis 2000, NXP, Freescale et STMicroelectronics collaboraient dans une usine à Crolles, en Isère, pour partager les coûts élevés de développement et de production de semi-conducteurs, tout en restant concurrents dans le domaine de leur conception. Une alliance qui va se terminer.

« NXP Semiconductors a annoncé qu'il ne prolongerait pas sa coopération actuelle au sein de l'alliance Crolles2 au-delà de sa date initiale d'expiration à fin 2007 », a déclaré l'ancienne division de semi-conducteurs de Philips Electronics dans un communiqué. A la place, NXP va conforter son alliance avec TSMC. « Nous avons choisi de renforcer notre coopération avec TSMC, dans le domaine du développement avancé CMOS », confirme dans le communiqué Frans van Houten, P-DG du néerlandais NXP.

Suite à cette annonce, Freescale, tout en rappelant que le partenariat Crolles-2 avait été fructueux, n'a pas explicité ses intentions. « Freescale espère pouvoir préciser ses plans sous peu », explique le groupe dans un communiqué.

En revanche, le troisième partenaire, STMicroelectronics, a « réaffirmé son profond engagement dans les alliances technologiques ». Il indique que les partenaires actuels continueront de travailler ensemble pour achever le programme en technologie CMOS 45 nm. STMicro ajoute que le modèle d'une recherche et développement partagés, démontré par l'Alliance Crolles-2, contribue à l'accélération rapide du développement des procédés technologiques des semi-conducteurs.

« ST poursuit donc l'extension de son portefeuille d'alliances et est actuellement en discussion avec d'importantes sociétés de semi-conducteurs pour continuer et renforcer la coopération technologique à Crolles dès 2008 », précise STMicroelectronics. Un remplaçant à NXP pourrait donc être trouvé pour 2008. Selon nos informations, il pourrait s'agir d'IBM. Même s'il dément aujourd'hui être intéressé, Big Blue fait figure de favori. Et de sauveur.

Bertrand beauté

 
media