Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Objets connectés et applis de l'été : Fewhourz, pour faire un plongeon chez son voisin

Suite de notre tour d'horizon des applications et objets utiles cet été. Aujourd'hui, "Fewhourz", site permettant de louer une piscine chez un particulier pour quelques heures.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Objets connectés et applis de l'été : Fewhourz, pour faire un plongeon chez son voisin
Objets connectés et applis de l'été : Fewhourz, pour faire un plongeon chez son voisin © Fewhourz

Lors des vagues de grande chaleur estivales, rien de tel, pour se rafraîchir, que de piquer une tête. Problème : le mètre carré d'eau et très prisé et la quête du "spot" de baignade peut s'avérer longue et fastidieuse. Alors que dans le même temps, des milliers de piscines privées sont sous-utilisées... La start-up Fewhourz a été créée pour rapprocher l'offre et la demande. D'un côté : des propriétaires de piscines prêts à les louer, quelques heures durant. De l'autre, des baigneurs à la recherche de bassins pour se rafraîchir.

Du gagnant-gagnant, selon les fondateurs de l'entreprise Jean-Rodriguez Kinouani (issu de la première promo de l'école Simplon, basée à Montreuil) et Olivier Butstraen : d'un côté, les propriétaires peuvent réduire le coût de fonctionnement de leurs piscines et de l'autre les baigneurs peuvent dénicher de nouveaux lieux où nager en toute tranquillité.

lancement en version beta

Comme d'autres sites de location entre particuliers comme AirBnB ou BlaBlacar, Fewhourz a mis en place un mode de paiement en ligne sécurisé, un contrat de location et une caution, pour éviter toute mauvaise surprise, et un système de notation et de commentaires. Les prix varient en fonction de la qualié de la piscine : de 8 à 50 euros de l'heure.

Le site se rémunère en prélevant une commission sur chaque transaction. Lancé en version beta il y a quelques jours, Fewhourz ne compte mi-juillet que cinq piscines dans son catalogue. Mais nul doute qu'avec les beaux jours et l'essor de la consommation collaborative, l'idée devrait inciter de plus en plus d'internautes à se jeter à l'eau.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media