Objets connectés : un potentiel de création de valeur de 74 milliards d'euros en France en 2020

L'institut Montaigne et le cabinet AT Kearney ont tenté de chiffrer les apports de l'internet des objets pour l'économie française.

Partager
Objets connectés : un potentiel de création de valeur de 74 milliards d'euros en France en 2020

Une estimation économique inédite réalisée par A.T. Kearney pour l’Institut Montaigne souligne que les objets connectés associés au Big data représentent un potentiel de création de valeur estimé entre 74 milliards d’euros en 2020 (soit 3,6 % du PIB) et 138 milliards d’euros en 2025 (7 % du PIB). Le cabinet a identifié quatre leviers de création de valeur : l'augmentation de la productivité (30 à 64 milliards d'euros de 2020 à 2025), les gains de pouvoir d’achat (24 à 42 milliards d'euros), les économies de temps monétisées (20 à 32 milliards d'euros) et le développement d’un nouveau marché d’achat d’équipements connectés, estimé à 15 et 23 milliards d’euros respectivement en 2020 et 2025.

"Chaque euro investi dans les objets connectés pourrait produire jusqu’à six euros de gain de productivité, de pouvoir d’achat et d’économies de temps monétisées", conclut le groupe de travail de l'institut Montaigne.

Le détail de la création de valeur par secteur :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS