Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Octo technology a créé une école pour ses salariés... mais aussi ceux de ses clients

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cas d'école Manque de salariés qualifiés, pénurie de talents, il y a ceux qui se plaignent et ceux qui agissent. Octo technology appartient aux seconds. Le cabinet de conseil spécialisé dans la transformation digitale a créé une "école" pour former les nouveaux arrivants dans l’entreprise pour leur apprendre à coder collectif. La Skool comme ils l'appellent ouvre maintenant ses portes aux salariés de clients d'Octo .

Octo technology a créé une école pour ses salariés... mais aussi ceux de ses clients
une promo de la skool au travail © octo

"Nous recrutons des jeunes qui sont passionnés par les technos, mais tous ne savent pas spontanément coder en employant les bonnes méthodes ou coder en équipe" explique Dominique Buinier, senior partner chez Octo technology et responsable de l'Octo Skool. Le sujet est d’autant plus important pour l’entreprise de conseil qu’elle a une pratique qui consiste à recruter non pas sur un poste mais sur un potentiel, soit "la passion, la capacité à se débrouiller techniquement  et à intégrer une culture collective forte. Nous préférons les egoless", explicite la responsable. Il faut donc du savoir-faire, mais surtout des savoir-être. 

 

C'est notamment pour répondre à ce défi que l'entreprise a créé en avril 2016, l'Octo Skool, soit une formation ad hoc. A chaque promotion, une dizaine de personnes, plutôt des jeunes débutants mais pas seulement. La responsable du programme est fière de rappeler que trois des skoolers sont des personnes en phase de réconversion.

 

Trois axes pour une formation complète

La formation dispensée suit donc trois axes : "des formations ciblées, une mise en application très rapide sur le terrain et un mentorat assuré par le management opérationnel ",  poursuit Dominique Buinier. Le programme est réalisé en 8 mois. Il commence par vingt jours de cours intensifs, notamment sur tout ce qui concerne la cohésion d’équipe. S’en suivent des journées qui viennent se glisser dans l’emploi du temps des consultants.  La formation globale compte 30 jours . Au programme, la méthodologie agile, les différentes pratiques de code… "Travailler en agile c’est travailler de façon collective en donnant régulièrement du feedback. C’est quelque chose qui ne s’apprend ni à l’école ni dans les familles ", rappelle Dominique Buinier. Ainsi, une journée du programme est consacré au thème apprendre à donner ou à recevoir un feedback efficace.

 

Après ces quatre semaine de cours, ils vont travailler sur des projets agiles de 6 à 12 mois. Ils sont choisis de façon à ce que chacun puisse mettre en application ce qu'il a appris. Les formés se retrouvent régulièrement. Troisième axe de la formation, un mentorat assuré par des salariés maison expériementés.

 

Deux nouvelles écoles au programme ?

Le succès est tel que les promotions se succèdent. Après 3 la première année, il y en a eu 5 en 2017 et 3 ont été programmées début janvier 2018. Mais pas question de multiplier les sessions de formations à l’infini. Sur l’année, il devrait y en avoir en tout 6 ou 7. Pour le moment le résultat de l’expérience est globalement positif : "les formés ont acquis la culture maison et la culture du travail en groupe", assure la responable du programme. Les résulats sont tellement satisfaisants que depuis janvier, deux nouvelles skools ont ouvert, l’une sur l’intelligence artificielle et l’autre sur les Devops.

 

Par ailleurs Octo Technology propose désormais à certains de ses clients de suivre les cours de l'école. Stelliant (ex Texa), une entreprise de 2000 personnes leader de l’expertise dans le domaine de l’assurance, en pleine transformation digitale, a été la première. Cette promotion a commencé le 8 septembre 2017, mixant 5 salariés d’Octo et 5 salariés de Stelliant. Pour garder une certaine cohérence, les salariés d’Octo de cette promotion travaillent chez ce client. "Nous avons travaillé ensemble avec les équipes d'Octo sur le projet pédagogique. Nous l'avons vraiment co-construit", explique François-Xavier Lemaire, le directeur général adjoint. Pour lui, l’intérêt est de retrouver grâce à cette école une attractivité qu’il n’avait pas forcément sur le marché de l’emploi pour les si recherchés métiers de la tech.

 

Une formation certifiante

Le numérique transforme en profondeur les métiers de l’assurance que ce soit, par exemple, par les chatbot ou les voitures connectées. Et pour cela, ils ont  besoin des mêmes codeurs que toutes les entreprises y compris les plus géants du numérique.S'il n'était pas certain que les meilleurs candidats pensent spontanément à Stelliant, le passage par la Skool d'Octo a suscité des vocations. Et ce d'autant que la formation délivrée est certifiante.

 

Chez Octo aussi la Skool a eu des effets positifs : la charge d’intégration des nouveaux venus aux équipes opérationnelles a été allégée. En un an, la Skool est devenue la première source de recrutement d'Octo avec 50 profils juniors (0 à 3 ans) identifiés de cette façon.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale