Oculus lance un programme pour mieux soutenir les développeurs indépendants

Alors qu'il s'apprête à lancer une grande offensive auprès du grand public avec son casque Go, Oculus ouvre un programme pour mieux soutenir les petits développeurs. Il leur fournira kits de développement, outils et services en accès anticipé, et conseils prodigués par des experts du secteur.

Partager
Oculus lance un programme pour mieux soutenir les développeurs indépendants

Oculus a lancé ce 19 janvier 2018 un programme de soutien aux développeurs indépendants. Baptisé Oculus Start, son objectif est d'aider les micro-structures à subsister sur le marché encore jeune (et donc périlleux) de la réalité virtuelle.

Kits de développement, outils en beta et support technique dédié

Aux développeurs acceptés dans le programme, la filiale de Facebook mettra à disposition des kits de développements pour ses produits, donnera accès à ses outils et services en version beta et les invitera à sa grand-messe annuelle, Oculus Connect. Ils auront aussi accès à un support technique dédié de la part des experts d'Oculus, ainsi que la possibilité de s'entretenir individuellement avec des vétérans de l'industrie lors d'évènements locaux. Enfin, Oculus leur fournira pendant un an une licence gratuite pour Unity Plus ou pour Unreal Engine.

Les conditions d'admission sont assez simples : le développeur doit avoir publié au moins une application de réalité virtuelle sur une plateforme (pas forcément celle d'Oculus) et ne doit pas avoir reçu de financement supérieur à 10 000 dollars. Il peut faire partie d'une entreprise, mais il doit s'agir d'une société privée, et seuls deux développeurs d'une même entreprise peuvent participer.

Les développeurs sont le moteur d'une plate-forme

Ce programme devrait aider Oculus à étoffer sa boutique d'applications, un enjeu crucial au vu de la sortie prochaine de l'Oculus Go et de l'ambition de Mark Zuckerberg d'apporter la réalité virtuelle à un milliard d'utilisateurs. L'intérêt des développeurs est d'autant plus important que Google, Microsoft, HTC et même Apple redoublent d'efforts autour de leurs propres plates-formes immersives.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS