Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Odaseva lève 21 millions d'euros pour aider les entreprises à gérer leurs données sur le cloud

Levée de fonds Odaseva édite une plateforme de gouvernance des données pour les entreprises utilisant des outils de gestion de la relation client (CRM) sur le cloud de Salesforce. La start-up franco-américaine vient de lever 21 millions d'euros. Avec cet argent frais, elle veut perfectionner sa plateforme et recruter une centaine de nouveaux collaborateurs.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Odaseva lève 21 millions d'euros pour aider les entreprises à gérer leurs données sur le cloud
Odaseva lève 21 millions d'euros pour aider les entreprises à gérer leurs données sur le cloud © Odaseva (LinkedIn)

La start-up franco-américaine Odaseva, spécialisée dans la gestion des données personnelles, a annoncé avoir levé 21 millions d'euros, ce qui porte son financement total à 34 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Eight Roads Ventures et F-Prime Capital et ses investisseurs historiques, Partech, Serena et Salesforce Ventures.

"Cela fait plus de 20 ans, et l'adoption du cloud n'en est encore qu'à ses débuts", a déclaré Sovan Bin, PDG d'Odaseva. "Les fournisseurs ont fait de grands progrès dans l'établissement de la confiance avec les clients des entreprises, et Odaseva est ravi de participer à cette transformation. Le moment est venu pour nous d'élargir notre vision, car nous permettons aux clients de grande envergure d'accélérer leur passage au cloud", a-t-il poursuivi.

Gérer les données automatiquement
Fondé en 2012 par un ancien collaborateur de Salesforce Sovan Bin, Odaseva permet aux entreprises utilisant des outils de gestion de la relation client (CRM) sur le cloud de Salesforce de gérer leurs données automatiquement. Disponible sur l'AppExchange de Salesforce, le logiciel SaaS permet de récupérer, sauvegarder et archiver les données.

La solution s'est enrichie avec l'entrée en vigueur des législations sur la protection des données. Ainsi elle permet d'assurer la conformité avec le Règlement général sur la protection des données et la California Consumer Privacy Act, le RGPD californien. En pratique, la plateforme d'Odaseva anonymise les données, gère le droit à la portabilité, à l'oubli… 

Des clients tels que Toyota, Heineken, Dropbox…
D'après Les Echos, le marché européen ne représente plus que 50 % du chiffre d'affaires, non communiqué, de l'entreprise basée à Paris et San Francisco. Parmi ses clients, la jeune pousse compte de grandes entreprises telles que Dropbox, Boston Scientific, Heineken, Schneider Electric, Robert Half, Toyota...

Avec cette nouvelle levée de fonds, la deuxième depuis sa création, Odaseva veut perfectionner sa plateforme en y intégrant de nouvelles réglementations et souhaite recruter une centaine de nouveaux collaborateurs pour ses bureaux à Paris et à San Francisco. L'entreprise vient également d'ouvrir un bureau à Sydney afin de couvrir le marché asiatique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media