Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Olivier Piou compte imposer son style pour booster le sans contact Made in France

C’est à Olivier Piou, DG de Gemalto, que le gouvernement a confié celui de ses 34 plans industriels consacré au sans contact. L’homme a choisi son sujet et ne compte pas se laisser imposer la marche à suivre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Olivier Piou compte imposer son style pour booster le sans contact Made in France
Olivier Piou compte imposer son style pour booster le sans contact Made in France © Raphaël Dautigny

Comme il le dit lui-même, Olivier Piou, le directeur général de Gemalto, n’a pas sa langue dans sa poche. Aussi, quand le ministère du Redressement productif l’a appelé pour qu’il donne son point de vue sur le programme de 34 plans industriels, il n’a pas hésité à s'exprimer franchement. Il trouve certains de ces derniers totalement dénués d’intérêt - même s’il ne souhaite pas dire lesquels -. Puis est venu le choix du plan dont il aurait la charge. "Le gouvernement m’a proposé la cybersécurité, raconte-t-il sur un ton qui traduit son énervement. Gemalto, ce n’est pas de la cybersécurité !"

Son entreprise s’est fait une spécialité de la sécurisation de transactions, qu’elles soient bancaires, d’identification ou de connexion, quels que soient les supports. Et elle le fait entre autres pour les écosystèmes du sans contact. De cette définition, le ministère n’avait visiblement retenu que le terme de "sécurité". Mais face au refus d’Olivier Piou, il lui a finalement proposé le machine-to-machine ou les services sans contact. Estimant qu’il y avait déjà beaucoup de candidats possibles pour le premier sujet, il a opté pour le second. Et c’est bien sur le même registre de franchise qu’Olivier Piou compte mener à bien sa mission. A peine plus d’un mois après sa nomination, le DG de Gemalto est déjà dans les starting blocks.

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.