Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

On en sait un peu plus sur Jump, le nouveau projet VR du cocréateur de The Void

Vu ailleurs La start-up Jump, créée par l’entrepreneur James Jensen, cofondateur de The Void, veut révolutionner les attractions en réalité virtuelle en proposant des expériences de vol hyper réalistes et multi-joueurs. Elle seront disponibles à partir de 2021.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

On en sait un peu plus sur Jump, le nouveau projet VR du cocréateur de The Void
On en sait un peu plus sur Jump, le nouveau projet VR du cocréateur de The Void © Jump

Jump est la nouvelle pépite de James Jensen, cofondateur de The Void. C’est la page LinkedIn de l’entrepreneur qui a mis la puce à l’oreille du site spécialisé roadtovr.com. Une mise à jour du profil de ce dernier indique qu’il officie désormais en tant que PDG de Jump et ce depuis mars 2018, soit juste quelques mois avant son départ de la start-up The Void.

Parmi les collaborateurs de la jeune pousse, on trouve également John Gaeta – concepteur du "Bullet Time", effet visuel qu’il a popularisé dans la série de films The Matrix, et qui a cofondé le laboratoire ILMxLAB de Lucasfilms –, le parachutiste professionnel Marshall Miller, cofondateur et directeur général de l'équipe "Bomb Squad", ainsi que Jim Shumway, qui travaille pour Tait, une société américaine spécialiste du spectacle, et qui a œuvré pendant 6 ans au Cirque du Soleil. Une équipe composée d’experts du parachutisme, du monde du divertissement et de la conception immersive, relèvent nos confrères.

L'Unreal Engine derrière le logiciel
Le site de Jump, baptisé LimitlessFlight.com, promet une expérience inédite. D’après les informations qui y sont communiquées, les utilisateurs doivent porter une tenue de vol "certifiée" (wingsuit) et un casque VR intégré. Peu de détails filtrent mais on peut imaginer que Jump repose sur des effets multi-sensoriels, comme le ressenti du vent, de la chaleur et du son, à l’instar de ce qu'expérimentent les joueurs de The Void. Jump précise que son logiciel a été développé à l'aide de l'Unreal Engine et qu’il s’agit une expérience multi-joueurs. Sur Twitter, une vidéo donne une idée plus précise de ce à quoi cette expérience va ressembler.
 


Un secteur en crise
Selon LimitlessFlight.com, cette nouvelle expérience en réalité virtuelle sera proposée à l’aune 2021. Elle s’adresse à un public à la recherche de sensations fortes mais qui n’ose pas forcément franchir le cap du véritable saut en parachute. Elle vise également ceux et celles qui ont envie d’expérimenter ces sensations fortes sans suivre de cours ou de formations spécifiques.

Le secteur du divertissement hors domicile est en crise depuis le début de la pandémie. De nombreuses sociétés spécialistes des attractions en réalité virtuelle ont vu leurs activités considérablement réduites du fait de la fermeture des centres de divertissement hors domicile et autres salles d’arcade. The Void a comme tant d’autres vu son offre brutalement interrompue, malgré un partenariat prometteur avec Unibail-Rodamco-Westfield pour 25 nouveaux centres, dont un en France. Mais la chance de Jump pourrait résider dans le fait que l’attraction ne nécessite pas l'ouverture de centres dédiés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media