Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[One to One Monaco] Avec Inria, Nuukik conjugue intelligence artificielle et digital retail

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La septième édition du salon e-commerce One to One se tiendra du 22 au 24 mars prochain à Monaco. A côté des pure players et des géants de la distribution et de la tech, une vingtaine de start-up exposeront leurs innovations technologiques. A quelques jours du coup d'envoi de ce rendez-vous incontournable du digital retail, L'Usine Digitale vous propose de découvrir cinq pépites particulièrement prometteuses. Découvrez, aujourd'hui, la start-up française Nuukik.

[One to One Monaco] Avec Inria, Nuukik conjugue intelligence artificielle et digital retail
[One to One Monaco] Avec Inria, Nuukik conjugue intelligence artificielle et digital retail © Nuukik

Fondée il y a quatre ans et basée à Villeneuve-d'Ascq, la start-up Nuukik a développé des technologies de marketing prédictif au service du retail. Ce qui la différencie des autres acteurs positionnés sur ce credo ? Sa collaboration avec les chercheurs d'Inria. La start-up s'est inscrite dans une logique de transfert technologique et exploite les différents travaux en intelligence artificielle réalisés par les chercheurs de l'institut.

 

Un puissant moteur de recommandation

Basé sur des algorithmes de machine learning et de deep learning, son moteur de recommandation permet de proposer des produits adaptés à chaque internaute selon une batterie de données : parcours de navigation, historique de ventes, requêtes effectuées depuis un moteur de recherche, paniers abandonnés, données de géolocalisation, de météo, etc. Par exemple, si un utilisateur se rend sur un site marchand où il a déjà effectué des achats, la page d'accueil sera personnalisée et les produits mis en avant seront différents de ceux présentés auprès d'un autre internaute. Les recommandations personnalisées s'effectuent aussi sur la page d'un produit et en pop-up au niveau du panier d'achat.

 

La start-up assure que sa solution est trois fois plus performante que les autres outils du marché. "Nous mesurons le chiffre d'affaires supplémentaire généré par zone de recommandation", précise Matthieu Thiriez, cofondateur de Nuukik. Le moteur de recommandation a d'ores et déjà séduit une centaine de distributeurs comme le site Envie de Fraise, Pimkie, le groupe Damart ou encore le site dédié aux collectivités locales Techni Contact, pour n'en citer que quelques uns.

 

Un smartalogue pour réinventer le catalogue papier

La jeune pousse ne s'attaque pas qu'au parcours en ligne. Elle a récemment développé le smartalogue, une solution qui permet de personnaliser le catalogue papier envoyé aux particuliers, selon leurs comportements sur Internet. "90% des personnes lisent le courrier qui leur est adressé", assure Matthieu Thiriez, qui souligne la valeur émotionnelle de ce canal de communication. "On essaye de moderniser ces canaux, en couplant notre technologie avec les savoir-faire du catalogue papier", poursuit-il. Cyrillus compte parmi les premières enseignes à avoir adopté la solution "et d'autres retailers seront annoncés prochainement", promet l'entrepreneur.

 

Nuukik assure être rentable depuis six mois. Son modèle économique repose sur des frais d'installation et d'accompagnement et l'entreprise facture ensuite au CPM (coût pour mille). La start-up compte aujourd'hui une dizaine de collaborateurs et prévoit d'accélérer son développement à l'international.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale