Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Open data : Ubisoft publie une carte 2.0 de Paris, Londres et Berlin

Pour faire la promotion de son prochain jeu Watch Dogs, dans lequel le héros sera capable d'intéragir avec l'environnement d'une ville connectée, Ubisoft a réalisé la "carte numérique" de trois capitales européennes : Paris, Londres et Berlin. L'éditeur y fait notamment figurer les déplacements des rames de métro, la position des bornes wifi ou encore la diponibilité des vélos en libre-service. Des informations disponibles grâce à la politique d'ouverture de données publiques, ou open data.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Open data : Ubisoft publie une carte 2.0 de Paris, Londres et Berlin
Open data : Ubisoft publie une carte 2.0 de Paris, Londres et Berlin © Ubisoft

Prenez une dose de GTA, ajoutez-y une touche d'Assassin's Creed et saupoudrez le tout d'open data, vous obtiendrez le prochain titre d'Ubisoft : Watch Dogs. Ce jeu vidéo, qui sortira sur PC, Xbox 360 et PS3 en novembre prochain, sera également l'un des premiers titres disponibles sur les consoles de nouvelle génération PS4 et Xbox One, met en effet le joueur dans la peau d'un hacker. Une sorte de "big brother" bienveillant, capable de pirater avec son smartphone les installations électriques publiques, les caméras de surveillance ou encore les feux de circulation.

L'action se déroulera à Chicago, une ville connectée idéale pour notre cyberhéros. Mais pour entretenir le buzz avant la sortie de son jeu, Ubisoft a publié jeudi 27 juin les cartes interactives de trois capitales européennes : Paris, Londres et Berlin. Grâce aux nombreuses données disponibles grâce à la politique d'open data, l'éditeur fait notamment figurer les déplacements des rames de métro, les hotspots wifi ou encore la disponibilité des vélos en libre-service. Des données socio-économiques comme le salaire moyen du quartier, le taux de chômage ou taux de criminalité sont également indiquées. Figurent aussi sur cette véritable carte 2.0, des messages géolocalisés postés sur les réseaux sociaux comme Foursquare, Instagram ou Twitter.

Les équipes d'Ubisoft exliquent dans le making-of de ce projet baptisé "We are data" leur volonté de montrer que le concept de "ville intelligente" ("smart city") est déjà une réalité.  "Nous vivons tous dans un monde hyper-connecté mais sans nécessairement en être conscients, explique Lionel Hiller, un responsable d'Ubisoft. Avec Watch Dogs We are Data, nous voulons permettre à tous d'accéder aux informations qui conditionnent nos vies quotidiennes, que ce soit en matière de transport publics ou d'utilisation des réseaux sociaux. (...) Il ne s'agit pas d'une vision futuriste, cela se passe aujourd'hui et maintenant."

Les données cadastrales font sortir les bâtiments de terre

Une quinzaine de personnes a travaillé à la préparation de ces cartes : "l'équipe créative, un analyste données pour la France et l'Angleterre, un pour l'Allemagne, des chefs de projets, ainsi que plusieurs développeurs", raconte Thibault Dargeout, un consultant technique. Mais si trois développeurs étaient mobilisés sur la conception du moteur 3D (basé sur le moteur graphique en open source Away3D), chaque bâtiment apparaît en relief uniquement grâce aux données cadastrales, utilisés généralement à des fins administratives. "C'est ce qui nous a permis de créer un environnement totalement immersif sans avoir à faire une seule modélisation 3D", souligne un autre membre de l'équipe d'Ubisoft.

Un exercice à but promotionnel bien sûr mais qui s'impose comme un exemple d'utilisation des nombreuses données disponibles aujourd'hui sur internet. Quelques semaines avant Ubisoft, quatre étudiants de l'école privée Hetic (Hautes études des technologies de l'information et de la communication) avaient ainsi publié leur carte de Paris, elle aussi basée sur de nombreuses données disponibles en accès libre. Un exercice pratique qui a rencontré un franc succès sur les réseaux sociaux.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale