Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Open Source Experience et Sido Paris : deux événements en synergie pour un décloisonnement des univers technologiques

Présentation de deux salons parisiens dédiés aux nouvelles technologies, Open Source Experience et Sido Paris, par une interview croisée de Jean-Luc Beylat, président de Systematic Paris-Region, pôle de compétitivité dédié aux Deep Tech, et Pierre Mirlit, directeur général de ces salons.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Open Source Experience et Sido Paris : deux événements en synergie pour un décloisonnement des univers technologiques
Jean-Luc Beylat, président de Systematic Paris-Region, et Pierre Mirlit, directeur général de Sido Paris et Open source experience. © DR

Le salon Sido organise sa première édition parisienne, les 9 et 10 novembre prochains au Palais des Congrès, conjointement au nouvel évènement Open Source Experience. Quelle est la proposition de ces deux évènements ?
Pierre Mirlit : Le Sido est devenu en 7 ans un événement de référence sur la convergence des technologies IoT, intelligence artificielle, robotique et XR. Il draine chaque année pas loin de 8000 décideurs, industriels et entreprises de services, des responsables innovation et R&D entre autres, qui s’interrogent sur leur transformation numérique pour identifier de nouveaux leviers de performance et définir de nouveaux usages pour leurs clients et utilisateurs. Pour sa première édition parisienne, qui réunira près de 150 exposants et 180 speakers, l’ambition est la même : fertiliser les filières et impulser l’innovation au cœur des entreprises de produits et services. Quant à Open Source Experience que nous organisons pour Systematic Paris-Region, et qui réunira, aux mêmes dates et lieu, la communauté de l’open source, ce sera également une première !

 

Le marché de l'open source en France

  • Près de 9 % : croissance prévisionnelle annuelle de la filière logiciel libre jusqu’en 2023
  • 5,6 milliards d'euros : CA global de la filière en 2020
  • La France talonnée par l’Allemagne et le Royaume-Uni, conserve sa place de premier marché en Europe.
  • 61 500 : nombre d’emplois ETP prévisionnel de la filière open source en 2021

Source : Étude 2019 réalisée par Teknowlogy Group pour Systematic Paris-Region, le Conseil National du Logiciel libre et Syntec Numérique

Jean-Luc Beylat : Open Source Experience s’inscrit dans la continuité des événements précédemment portés par Systematic et son hub open source, comme l’Open World Forum et le Paris Open Source Summit. Ils ont toujours été une vitrine de ce que peut réaliser un écosystème très riche, où se rejoignent des ingénieurs, administrateurs systèmes et réseaux, architectes, mais aussi des éditeurs, des intégrateurs, des entreprises de services du numérique et des grands utilisateurs. Ces derniers sont particulièrement inspirants, puisqu’ils viennent prendre la parole pour montrer en quoi l’open source s’incarne dans leur stratégie de digitalisation, en quoi l’open source constitue pleinement un facteur d’accélération de l’innovation. C’est un grand moment de partage que Systematic et son hub open source veulent apporter en 2021. Son positionnement, cet automne, en fera le premier événement en présentiel capable d’adresser près de 4000 personnes sur deux jours, autour d’une thématique importante pour Systematic : démontrer en quoi l’open source sera un acteur clé de la relance, portée par la numérisation que nous connaissons post Covid.

Pierre Mirlit : L’association des deux événements à Paris a du sens et permet de contribuer à un décloisonnement des univers technologiques, de fédérer les énergies par le collectif pour impulser l’innovation par la fertilisation croisée entre univers technologiques. Aujourd’hui avec l’open source c’est une nouvelle proposition de valeur !

Quels seront les temps forts des deux évènements ?

PARMI LES TEMPS FORTS

Mardi 9 Novembre l 10h00 – 11h00 (Open Source Experience)
Plénière: Comment OpenData et OpenSource ont aidé à faire face au Covid-19

Mardi 9 Novembre l 14h00 – 15h30 (Open Source Experience + Sido Paris)
Souveraineté numérique : l’Europe prend son destin en main !

Mercredi 10 Novembre 2021 l 11:30 - 12:15 (Sido Paris)
Open source culture ! L’open source n’est pas seulement un sujet tech.

Les deux événements sont gratuits et ouverts à tous les professionnels.

Consulter le programme d'Open Source Experience

Consulter le programme du Sido Paris

Pierre Mirlit : Au-delà des démonstrations proposées par les 210 exposants sur les deux événements, le programme comptera 210 plénières et conférences. Sur deux jours, ce sera par conséquent assez dense ! Après Sido Lyon qui s’est tenu en septembre, sur Sido Paris, le programme de contenu sera complètement exclusif et adapté au terreau industriel environnant. Ainsi, parmi les tracks sectoriels, les visiteurs pourront participer à des conférences et retours d’expérience issus de l’Industrie 4.0 entre autres : convergence des technologies IoT, IA, robotique & XR, cybersécurité, robotique collaborative, maintenance prédictive, blockchain sont autant de leviers que le monde de l’industrie doit saisir pour répondre à divers enjeux tels que l’amélioration des performances industrielles ou encore l’optimisation des process ! L’accent sera également mis sur le transport et la mobilité, le bâtiment, le commerce et les secteurs bancaires et de l’assurance.

Jean-Luc Beylat : Sur Open Source Experience, c’est Gaël Blondelle, vice-président en charge du développement européen de la Fondation Eclipse, qui a pris la présidence du comité de programme d’Open Source Experience cette année. Pour couvrir les différentes initiatives clés dans ce domaine, pas moins de 150 conférences seront présentées à l’occasion de l’événement, chacune sélectionnée par un comité de programme exigeant. Des grandes plénières seront organisés sur les deux jours : la plénière d’ouverture mettra en évidence comment OpenData et OpenSource ont aidé à faire face au Covid-19. Suivra ensuite une intervention sur l’importance de l’open source en termes de souveraineté numérique pour l’Europe commune aux deux événements, alors que la crise de la Covid-19 a mis en exergue les dangers de la dépendance européenne et que le numérique est vu comme un outil de reconquête et d’indépendance stratégique pour la France et l’Europe.

Pierre Mirlit : Ce programme est également enrichi de différents rendez-vous annexes, tels que l’Open CIO Summit, think tank réservé aux DSI, par la journée Bluehats proposée par la direction interministérielle du numérique, ainsi que des remises de prix, notamment ceux des Acteurs du Libre du CNLL (Conseil national du logiciel libre). Les associations du libre seront également bien présentes et contribueront à l’animation de l’événement – 18 associations seront réunies au sein d’un village associatif.

Est-ce que l’événement a vocation à prendre une dimension plus européenne ?
Jean-Luc Beylat
 : Il est certain que nous ne voulons pas d’un Open Source Experience strictement parisien. C’est pour cela que nous travaillons aussi avec le CNLL qui est notre partenaire depuis longtemps, pour connecter les écosystèmes régionaux français à l’événement. Leur implication est incontournable, leur présence aussi. Dans le même temps, nous souhaitons faire d’Open Source Experience un événement majeur pour développer la communauté à l’échelle européenne à moyen terme avec, notamment, une collaboration encore plus étroite avec les grandes entités européennes telles que Eclipse Foundation et OW2. Open Source Experience s’inscrit aussi dans la mission d’animation du French Hub Gaia-X, endossée par Systematic cette année avec le Cigref et l’Académie des Technologies. Le French Hub Gaia-X va structurer les mécanismes de mise en place du cloud européen pour un partage plus fluide et une valorisation plus importante des données entre tous les acteurs souverains. Au sein de cette démarche, une grande place est accordée à l’open source, qui a particulièrement vocation à se développer dans cet environnement.

Pierre Mirlit : Quant au Sido, nous travaillons déjà en étroite collaboration avec des écosystèmes européens à Lyon : Le réseau EEN (Enterprise Europe Network), l’alliance Aioti Belgium ou encore EIT Manufacturing pour la partie industrie. À Paris, capitale européenne de l’innovation, c’est l’occasion de développer de nouveaux partenariats internationaux et d’enrichir notre communauté d’experts.

Quels sont les enjeux qui animent aujourd'hui ces différents secteurs et quelles sont les synergies entre les deux salons ?
Jean-Luc Beylat
 : L’open source est une brique que l’on retrouve partout dans les enjeux de transformation numérique, notamment ceux liés aux défis sociétaux et environnementaux, mais dont les atouts et les spécificités doivent être plus connus de l’ensemble des utilisateurs, mieux partagés au sein des grands groupes et mieux portés et valorisés par ses nombreux acteurs. L’impact du logiciel libre sur la transformation numérique des entreprises et des services publics, ainsi que sur l’innovation, est aussi lié à l’avance technologique dans un certain nombre de secteurs clés : big data, API ouvertes, social business, blockchain, services cloud, agilité de l’IT, intelligence artificielle…

Pierre Mirlit : Dans la transformation numérique des entreprises sur des technologies telles que l’IA, la robotique, l’IoT et la blockchain, l’open source joue un rôle de plus en plus important ! Les directions générale et métier qui visitent le Sido sont de plus en plus impliquées dans le choix de l’open source, cela semblait donc naturel de rapprocher les deux événements et de les faire bénéficier de synergies à la fois dans leur contenu et dans la proposition faite aux visiteurs.