Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Opendatasoft lève 21 millions d'euros pour sa plateforme d'acquisition et de publication des données

Levée de fonds Opendatasoft veut démocratiser l'accès à la donnée dans toutes les organisations et les entreprises. Cette jeune pousse parisienne, qui a déjà conquis de nombreux acteurs du monde industriel et administratif, vient de lever 21 millions d'euros. Elle souhaite positionner sa plateforme d'exploitation des données comme "une brique essentielle" de la transformation numérique. Des dizaines de recrutements sont à prévoir en 2022.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Opendatasoft lève 21 millions d'euros pour sa plateforme d'acquisition et de publication des données
Opendatasoft lève 21 millions d'euros pour sa plateforme d'acquisition et de publication des données © Icons8 Team/Unsplash

La start-up parisienne Opendatasoft annonce ce mardi 11 janvier une nouvelle levée de 21 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Demeter via son fonds Paris Fonds Vert, des investisseurs historiques dont la Banque des Territoires et deux autres nouveaux entrants, Odyssée Ventures et Eiffel Investment Group.

Conquérir de nouveaux territoires 
Grâce à cette nouvelle enveloppe, l'entreprise souhaite "massifier les usages" et "sa capacité à s'étendre sur des nouveaux marchés, notamment dans le monde de l'entreprise, et sur quelques zones géographiques complémentaires", a détaillé Jean-Marc Lazard, CEO d'Opendatasoft, à L'Usine Digitale. Actuellement, son logiciel d'acquisition, de préparation et de publication de la donnée est surtout utilisé dans le monde industriel (groupe EDF, Veolia, Schneider Electric...), le secteur des banques et assurances (groupe BPCE, la Mutuelle assurance des instituteurs de France...) ainsi que par les administrations.

Cette plateforme – utilisée dans près de 2000 projets dans 25 pays – permet "d'exploiter des données pour les mettre à la disposition du plus grand nombre en interne comme en externe", explique Jean-Marc Lazard. L'objectif d'Opendatasoft est de se positionner désormais "comme une brique nécessaire et essentielle au même titre qu'une infrastructure de stockage, de traitement de masse ou d'analyse", ajoute-t-il. 

Garantir la souveraineté des données
La dimension "souveraineté" de l'outil est également un avantage, d'après la jeune pousse. En effet, la localisation géographique n'est pas considérée comme "une contrainte". Ainsi, les offres sont développées sur-mesure en fonction des besoins du client. N'ayant pas de data centers en propre, Opendatasoft "est en contrat avec des fournisseurs d'infrastructures" comme 3DS Outscale (la filiale cloud de Dassault Systèmes) en France lorsque le client a besoin de garantir que ses données restent sous juridiction française. Il travaille également avec des fournisseurs étrangers, comme Amazon Web Services (AWS). 

Pour positionner son offre "auprès du grand public et la faire évoluer", comme l'explique le CEO, Opendatasoft prévoit plusieurs dizaines de recrutements sur l'année 2022 pour agrandir son équipe de près de 70 personnes actuellement. L'entreprise affirme être en croissance mais refuse de donner le montant de son chiffre d'affaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.