Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Oppo, Vivo et LeEco, les nouvelles stars des smartphones chinois qui bousculent Lenovo et Xiaomi

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Anciennes vedettes des smartphones chinois, Lenovo et Xiaomi sont en train de se faire éclipser par Oppo et Vivo. Même Huawei risque de pâtir de l’irruption de ces deux marques sur le marché. Une menace amplifiée par l’émergence d’une troisième nouvelle star : LeEco.

Oppo, Vivo et LeEco, les nouvelles stars des smartphones chinois qui bousculent Lenovo et Xiaomi
Oppo, Vivo et LeEco, les nouvelles stars des smartphones chinois qui bousculent Lenovo et Xiaomi © Oppo

Qui connait Oppo, Vivo et LeEco ? Ce sont pourtant les trois nouvelles stars des smartphones chinois. Leur irruption sur le marché est si fulgurante qu’elle est en train de faire vaciller deux anciennes vedettes des mobiles de l’Empire du milieu : Lenovo et Xiaomi.

 

Ventes moins bonnes que prévu du P9 de Huawei

Selon TrendForce, Oppo devrait augmenter ses livraisons de smartphones de 59,2% en 2016 à 78 millions d’unités et Vivo de 40,4% à 66 millions de pièces. De quoi les propulser sur le podium chinois, derrière Huawei. Une ascension qui pénalise tout particulièrement Lenovo et Xiaomi dont les ventes pourraient chuter respectivement de 15,7% et 13,2% à 59 millions d’unités chacun, éloignant encore plus leur rêve de franchir la barre des 100 millions de pièces.

 

Même Huawei risque d’être négativement affecté. De 49% en 2015, la croissance de ses ventes de  smartphones devrait chuter à 10,2%. Certes, ce constructeur conserve son titre de champion chinois des mobiles et numéro trois mondial, derrière le coréen Samsung et l’américain Apple. Mais il commence à pâtir de l’irruption rapide d’Oppo et de Vivo. Selon TrendForce, les ventes de son dernier smartphone vedette, le P9, s’avèrent moins bonnes que prévu, et ce malgré l’intégration d’une optique Leica pour ses fonctions de caméra, une première mondiale. Un résultat qui amène le cabinet taïwanais à revoir à la baisse ses prévisions de vente de Huawei à 119 millions d’unités en 2016, contre 108 millions en 2015.

 

Prise de contrôle de Coolpad par LeEco

Le marché chinois des smartphones se distingue par une grande volatilité avec une redistribution régulière des cartes entre les acteurs. Lenovo et Xiaomi, les deux vedettes en 2014, ont laissé ce rôle de star à Huawei en 2015 et maintenant à Oppo et Vivo, deux marques du groupe d’électronique BBK Electronics.

 

Le chambardement risque de se poursuivre avec l’ascension fulgurante de LeEco, une marque de Leshi Internet Information & Technology, un groupe présent dans les services de vidéo sur internet et dans des matériels comme les téléviseurs connectés, les mobiles ou l’électronique automobile. Selon TrendForce, ses livraisons de smartphones pourraient quadrupler à 20 millions d’unités en 2016 et connaitre une progression tout aussi rapide en 2017. Certes, le volume reste encore modeste. Mais LeEco, qui écoulait jusqu’ici ses produits uniquement via Internet, a pris le contrôle de Coolpad, l’un des constructeurs historiques chinois de mobiles. De quoi lui ouvrir un réseau de distribution physique et booster ainsi davantage ses ventes. L'industrie chinoise de smartphones n'en finit pas d'être bousculée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale