Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

OPT Industries, spin-off du MIT, lève 15 millions de dollars pour ses écouvillons imprimés en 3D

La start-up OPT Industries, spin-off du MIT, a développé une plateforme d'impression 3D de microstructures en continu. Cette technologie permet d'imprimer des écouvillons nasaux pour le secteur médical. Elle souhaite désormais conquérir de nouveaux marchés grâce à une levée de 15 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

OPT Industries, spin-off du MIT, lève 15 millions de dollars pour ses écouvillons imprimés en 3D
OPT Industries, spin-off du MIT, lève 15 millions de dollars pour ses écouvillons imprimés en 3D © OPT Industries

La start-up OPT Industries, spécialisée dans l'impression 3D en continu, a bouclé une série A de 15 millions de dollars. Le tour de table a été mené par Northpond Ventures avec la participation d'investisseurs existants, tels que Crosslink Capital et E14, un fonds affilié au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

La production de microstructures
Spin-off du MIT, OPT Industries a été fondée par Jifei Ou. Elle est à l'origine de "RAMP", une plateforme de fabrication additive qui permet la production automatisée de microstructures en continu grâce au procédé "rouleau à rouleau" (roll-to-roll processing). Elle a développé deux catégories de produits : des écouvillons nasaux (instaswab) et des brosses à mascara (lumofil).

La jeune pousse a pu tirer parti de la pandémie de Covid-19 pour développer son écouvillon et le proposer à des hôpitaux et à des centres de dépistage. Elle affirme qu'il est "jusqu'à 20 fois plus efficace dans l'élution des échantillons bactériens" grâce à sa structure en minuscules treillis tissés. Ses fibres de polymères mesurent moins que la largeur d'un cheveu humain.

 


Une usine pour produire en masse
OPT Industries se concentre sur la vente des produits imprimés en 3D. En 2021, en pleine pandémie, elle a construit une usine à Medford dans le Massachusetts pour fabriquer des écouvillons à grande échelle et répondre à la demande mondiale. En avril dernier, elle fournissait plus de 800 000 écouvillons aux établissements de soins.
 


La force d'OPT Industries est la rapidité et la précision d'impression de ses produits. Sa technologie repose sur des systèmes d'apprentissage automatique capables d'optimiser chaque placement de fibre. L'entreprise souhaite désormais développer d'autres dispositifs "essentiels à la vie quotidienne". "Nous essayons d'être comme 3M (groupe américain notamment connu pour le scotch, ndlr) dans la fabrication additive", résume le fondateur Jifei Ou.

La force de l'impression 3D durant la pandémie
Nombreuses sont les entreprises spécialisées dans l'impression 3D qui ont temporairement pivoté leurs activités vers la production de matériels médicaux en réponse à la pénurie. HP a imprimé des écouvillons, des masques de protection, des visières, des poignées de coudes, des valves respiratoires... Traditionnellement réservée au prototypage, la fabrication additive a su montrer ses avantages opérationnels.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.