Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Oracle veut détrôner IBM dans les produits pour entreprises

Le patron du groupe Larry Ellison estime qu’Oracle a une croissance bien plus forte que son concurrent américain.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Oracle veut détrôner IBM dans les produits pour entreprises
Oracle veut détrôner IBM dans les produits pour entreprises © mrjoro

A l’occasion de la conférence annuelle du site d'informations spécialisées All Things Digital à Rancho Palos Verdes (Californie), le patron d’Oracle a assuré le 30 mai que son groupe est "maintenant un plus grand éditeur de logiciels (qu'IBM) et qu’il peut les battre dans les serveurs haut de gamme. IBM était numéro un des bases de données, maintenant nous sommes numéro un; ils étaient numéro un dans les logiciels intermédiaires, maintenant c'est nous, ils étaient numéro un dans les serveurs haut de gamme, et nous allons être numéro un dans les serveurs haut de gamme".

Selon lui, les systèmes les mieux placés pour gagner cette bataille sont ceux baptisés Exadata, Exalogic et Exalytics.
Le groupe Oracle s’est spécialisé dans les serveurs et est devenu constructeur de matériels avec l'acquisition du groupe Sun Microsystems en 2010.

Numéro 4

Selon des chiffres publiés mercredi par le cabinet IDC, Oracle est actuellement numéro quatre du marché mondial des serveurs en recettes, avec une part de marché en recul à 6,1%, loin derrière Hewlett-Packard (29,3%), IBM (27,3%) et Dell (15,6%). Une situation que Larry Ellison explique "par le choix fait par son groupe de se concentrer sur le haut de gamme à forte marge, en mettant à mal les systèmes d’entrée de gamme moins rentables".

L’occasion pour lui de se comparer au système Apple dans le marché du grand public. "Nous trouvions que les centres de données étaient inutilement complexes. Si nous faisons tout, nous pouvons faire que ce soit beaucoup plus fiable, à des coûts bien inférieurs. C'est le modèle Apple".

Le patron du groupe a tempéré ses propos en assurant ne pas être en concurrence avec IBM dans le domaine des services.

Le groupe doit lancer le 6 juin prochain l’accès en ligne à tous les logiciels du groupe. Toutes les applications Oracle ont été "réécrites" pour se conformer au mieux aux principes de l'informatique externalisée. Dans le domaine du cloud Oracle bénéficiait d'une grande longueur d'avance sur son grand concurrent dans les logiciels, l'allemand SAP, qui, d'après lui, a déjà annoncé qu'il n'aurait "rien de nouveau avant 2020".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media