Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange Business Services s'offre Enovacom, éditeur de logiciels e-santé

Orange Business Services, la filiale du groupe d'Orange dédiée à l'offre B to B, a annoncé le 2 février 2018 un accord d'acquisition d'Enovacom. Spécialiste de l'interopérabilité, cet éditeur de logiciels pour le secteur médical devrait intégrer Orange Healthcare. Grâce à cette alliance, OBS souhaite répondre aux besoins de connectivité entre les établissements de santé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange Business Services s'offre Enovacom, éditeur de logiciels e-santé
Orange Business Services s'offre Enovacom, éditeur de logiciels e-santé © © Clément Demarquet

Orange Business Services (OBS) a annoncé le 2 février 2018 un accord d’acquisition d’Enovacom, éditeur de logiciels dédiés au secteur médical. La réalisation de l’opération devrait intervenir dans les prochaines semaines, à la suite de quoi Enovacom intègrera Orange Healthcare, l’antenne santé d’OBS. Avec cette alliance, Orange Healthcare compte perfectionner son offre B2B.

 

Fondé à Marseille en 2002, Enovacom était déjà partenaire d’OBS dans le cadre d’appels d’offres. Avec 140 employés, l’entreprise enregistrait un chiffre d’affaires de plus de 9 millions d’euros en 2016. Les deux cofondateurs de la société, Laurent Frigara et Renaud Luparia, resteront à la tête d’Enovacom en tant que directeurs généraux délégués.

 

 

Enovacom déjà déployé dans 1500 établissements de santé

Spécialiste de l’interopérabilité, Enovacom édite des logiciels qui assurent le partage et la sécurité des données entre les acteurs du secteur de la santé. Les solutions de l’entreprise sont déjà déployées dans plus de 1500 établissements de santé en France et à l’étranger. L’offre peut concerner des structures publiques et privées, des laboratoires, des agences de santé, des éditeurs de logiciels métiers ou encore des constructeurs d’appareils biomédicaux.

 

Elie Lobel, directeur général d'Orange Healthcare, explique à L’Usine Digitale la plus-value d’Enovacom par rapport aux infrastructures d’OBS : "Les systèmes d’information hospitaliers sont souvent très complexes, avec un patrimoine de près de 200 applications qui ont besoin d’échanger des données entre elles. Dans le domaine de la santé, ce sont des volumes de données très importants. Il faut les infrastructures pour permettre leur échange de façon fluide. Il faut sécuriser ces échanges et il faut les orchestrer, c’est toute la compétence d’Enovacom."

 

Un besoin de connectivité entre établissements hospitaliers

Orange Healthcare et Enovacom ont déjà des pistes de services à proposer. "Le premier enjeu, c’est la mise en place des groupements hospitaliers de territoire qui va créer des besoins de connectivité entre les établissements. Cela va devenir un sujet clef pour les deux ou trois prochaines années", estime Elie Lobel.

 

OBS pourrait aussi profiter de cet accord pour proposer des parcours de soin facilités et améliorés, comme le détaille le directeur général d’Orange HealthCare : "Un patient dans un établissement peut avoir besoin d’une téléconsultation avec un expert dans un plus grand hôpital à 100 kilomètres. Nous, on va pouvoir fournir ces infrastructures de télécommunication pour permettre une connectivité voix et vidéo. Avec Enovacom, on ajoute la capacité à interconnecter les données."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media