Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange commercialise des données clients anonymisées

C’est sa division B2B, Orange business services, qui va la première commercialiser des données anonymes des clients de l’opérateur. Baptisé Flux Vision, le service fournira des statistiques de géolocalisation en temps réel ou en différé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange commercialise des données clients anonymisées
Orange commercialise des données clients anonymisées © Infocux Technologies - Flickr - C.C.

Orange a décidé de valoriser ses données clients. Sa division Orange Business Services (OBS), dédiée aux offres pour les entreprises, lance un service baptisé Flux Vision, de fourniture de données statistiques des déplacements des utilisateurs de son réseau mobile (client Orange ou de partenaires de roaming), soit en temps réel soit en mode différé.

Mais pas question de laisser des entreprises se brancher directement sur ses données. Orange a développé un algorithme qui permet d’anonymiser de manière irréversible les données des clients. Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a même signé en public une charte l’engageant notamment sur ce point, lors de son grand show Innovation Hello, qui s’est tenu le 7 novembre 2013. "Orange a pris des engagements pour la protection des données personnelles et le respect de la vie privée de ses clients, précise Thierry Bonhomme, directeur d’Orange business services. Et on ne veut pas changer de business modèle. Pas question de monétiser les données de nos clients." Les données personnelles, non. Mais les données statistiques anonymisées des déplacements grâce à la géolocalisation, si !

"La technologie d’anonymisation est une recette exclusive d’Orange, issue de nos laboratoires de R&D de Lannion et Belfort. Elle a été approuvée par la CNIL ", explique Thierry Bonhomme.

Le service, pour l’instant limité à la France, a déjà été testé depuis mi-2012 auprès de la société Media mobile, qui utilise ces données temps réel, associées à d’autres, pour fournir un service de prédictibilité de temps de déplacement routier. Des tests ont également été menés dans les Bouches du Rhône, pour suivre les touristes, afin de réfléchir à l’aménagement du territoire.

Et si, en Côte d’Ivoire, Orange a lancé un projet d’open data sur ces mêmes types de données statistiques en directions de laboratoire de recherche, en France, c’est bien un service commercial, fermé et propriétaire, que lance OBS.

Aurélie Barbaux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale