Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange et l'Université Grenoble Alpes lancent un laboratoire de recherche dédié à l'e-santé

Créé par Orange et les chercheurs de l'Université de Grenoble Alpes, le laboratoire Telecom4Health vient d'ouvrir ses portes. Il est dédié aux recherches autour de l'IA et de la médecine des "4P" (prédictive, préventive, personnalisée et participative). Avec ce nouveau projet, l'entreprise française poursuit sa percée dans le secteur de la santé connectée.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange et l'Université Grenoble Alpes lancent un laboratoire de recherche dédié à l'e-santé
Orange et l'Université Grenoble Alpes lancent un laboratoire de recherche dédié à l'e-santé © Orange

Les équipes de recherche Orange basées à Grenoble-Meylan et les laboratoires Autonomie, Gérontologie, E-santé, lmagerie & Société (AGEIS)  et Informatique de Grenoble (LIG) de l’Université Grenoble Alpes, annoncent le lancement de Telecom4Health (T4H), leur laboratoire commun dédié à la santé connectée. Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) sont également associés à ce projet.

IA et médecine des "4P"
Les recherches menées au sein de cette nouvelle structure porteront sur l'intelligence artificielle et les nouvelles technologies appliquées à la médecine dite des "4P" pour prédictive, préventive, personnalisée et participative, peut-on lire dans le communiqué.

Les scientifiques s'attèleront à développer de nouveaux services en produisant à terme des publications, des brevets, des projets tout en les confrontant aux pratiques des professionnels de santé. Orange apportera son expertise en matière de traitement des données et d'IA. En retour, il bénéficiera de la méthodologie et de l'expertise de l'écosystème de santé de l'Université grenobloise. 

Orange investit le secteur de la santé
L'entreprise télécom multiplie les projets dans la santé numérique, un secteur qui a été propulsé sur le devant de la scène avec la pandémie de Covid-19 qui a montré les faiblesses du système actuel. En janvier dernier, accompagné de Sanofi, Capgemini et Generali, Orange a annoncé la création de "Future4care", un accélérateur de start-up spécialisées dans la santé.

Le groupe français accélère aussi côté investissements. Il a investi, via sa holding Orange Digital Investment, dans le fonds Digital Health 2 de la société de capital-investissement LBO France, apprenait-on en novembre dernier. Ce fonds souhaite investir 200 millions d'euros en France et en Europe de l'Ouest dans les entreprises spécialisées en e-santé dédiées au B2B en phase de croissance.

Cette stratégie repose également sur une réorganisation de ses activités. En octobre dernier, les activités d'Orange Healthcare, l'antenne santé d'OBS, ont été transférées au sein de l'entreprise Enovacom spécialisée dans les logiciels e-santé, rachetée par Orange en 2018.

Cette nouvelle structure est dédiée à la protection et l'exploitation des données, aux échanges entre professionnels du secteur et à la digitalisation du parcours patient. L'objectif : "devenir leader de l'e-santé en France", expliquait à cette occasion Pierre-Louis Biaggi, directeur exécutif de l'entité digitale et data d'OBS et président d'Enovacom.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.