Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange et MasMovil vont fusionner en Espagne

A condition que les autorités européennes le permettent, les activités mobiles d'Orange en Espagne vont se rapprocher de celles du numéro quatre espagnol, par le biais de la création d'une co-entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange et MasMovil vont fusionner en Espagne
Une boutique Orange en Espagne. © Orange

La co-entreprise entre Orange et MasMovil en Espagne, c'est une affaire actée. Les deux opérateurs mobiles ont annoncé le 23 juillet être tombés d'accord sur la création d'un joint-venture, dont les synergies attendues sont évaluées à 450 millions d'euros par an. Le nouvel ensemble est valorisé 18,6 milliards d'euros. Le rapprochement doit encore être approuvé par les autorités de la concurrence, d'ici le second semestre 2023. Un gros point d'interrogation, dans la mesure où l'opération fait passer le marché espagnol de quatre à trois opérateurs, ce qui a toujours été un "deal breaker" pour le régulateur européen.
 

le deuxième plus gros marché d'orange

Les deux partenaires, qui étaient entrés en discussions exclusives au mois de mars, auront des "droits de gouvernance égaux".  L'accord fixe la valeur d'Orange Espagne à 7,8 milliards d'euros, et celle de MasMovil à 10,9 milliards. Des conditions plutôt favorables à MasMovil compte tenu des prévisions de résultats des deux opérateurs. 

L'objectif est de retrouver le chemin de la croissance, sur un marché espagnol en proie à la guerre des prix, afin de pouvoir maintenir les investissements dans la fibre optique et la 5G. Orange ou MasMovil pourront décider d'introduire la co-entreprise en Bourse passé un certain délai, et Orange pourra monter à 51% du capital.

Selon les estimations de GSMA Intelligence, Orange est le premier opérateur mobile en Espagne en nombre d'abonnés (16,6 millions), devant l'opérateur historique Telefonica (15,8 millions), Vodafone (13,6 millions), et MasMovil (11,6 millions). L'Espagne représente le deuxième plus gros marché d'Orange, après la France. L'opérateur y exploite plusieurs marques.