Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange lance son propre casque de réalité virtuelle... une fausse bonne idée ?

Orange se joint à la foule d'acteurs du monde de l'électronique à sortir un casque de réalité virtuelle. Mais en faisant cavalier seul face à Google ou Oculus et en ciblant une audience trop large, son Orange VR1 risque de rester anecdotique...
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange lance son propre casque de réalité virtuelle... une fausse bonne idée ?
Orange lance son propre casque de réalité virtuelle... une fausse bonne idée ? © Orange

Poussée entre autres par Google et Samsung, la réalité virtuelle se présente comme l'un des arguments de vente majeurs des smartphones en 2017. De plus en plus de constructeurs s'y mettent, et les opérateurs ne sont pas en reste. Habitué à proposer ses propres solutions (emails, stockage cloud, jeux, films...), Orange a présenté le 20 octobre 2016 son premier casque de réalité virtuelle, l'Orange VR1.

 

Compatible avec de nombreux smartphones

Il s'agit sans surprise d'un accessoire à utiliser avec un smartphone, mais qui présente l'avantage d'incorporer ses propres écouteurs pour rendre l'expérience la plus simple et conviviale possible. Un confort très appréciable sur l'Oculus Rift car ses écouteurs sont de grande qualité... Reste à voir si cela sera le cas avec l'Orange VR1. L'accessoire, fabriqué pour Orange par Strax, est en plastique, possède un champ de vision de 120°, et pèse 410 grammes. Il est aussi doté d'un bouton multifonctions pour lire les vidéos ou répondre aux appels téléphoniques.

 

Orange se doit aussi de satisfaire l'ensemble de sa clientèle, ce qui signifie que son casque est compatible avec une multitude de smartphones. Il accepte les tailles d'écrans allant de 4,7 à 6,2 pouces, et s'accompagne d'une application dédiée, Orange VR 360, disponible à la fois sur Android et iOS.

 

Une initiative à l'intérêt très limité

La contrepartie de ce choix est l'intérêt limité du VR1 tant du point de vue des performances que du contenu. Plus il y a d'appareils compatibles, moins l'expérience a de chances d'être optimisée. De plus, Apple n'a pour le moment rien mis en place pour la réalité virtuelle, et rien n'indique qu'Orange tire parti de la plateforme Daydream ou même du programme Cardboard de Google.

 

Cela limite a priori les possesseurs de l'Orange VR1 aux contenus proposés par Orange VR 360, qui se composent pour le moment d'un jeu, d'un court-métrage de science-fiction et d'un film éducatif. Même si Orange indique que du nouveau contenu sera produit régulièrement (le catalogue OCS pourra notamment être visualisé dans un cinéma virtuel), il est difficile de voir l'intérêt de cet écosystème miniature face à ceux du Samsung Gear VR ou de Google Daydream.

 

L'Orange VR1 sera vendu 49,99 euros et sera commercialisé dans plusieurs marchés européens d'ici à la fin de l'année, dont la France, l'Espagne, la Belgique, la Pologne et le Luxembourg.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Alex G.
24/10/2016 07h55 - Alex G.

Je trouve vraiment un peu nul que, en général, on déplore que les Français ne soit pas présent sur ce terrain, et quand il y sont on les détruit en disant que ça sert à rien… Une critique plus constructive à mon avis de voir sur quoi il pourraient faire levier. De mon point de vue, par exemple, créer un éco-système open-source autour de ce casque (librairies et SDK open-sources) aurait pu être une alternative intéressante, comme Parrot l'a fait avec son drone.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale