Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange menace de suspendre l’accord avec Free Mobile

[ACTUALISE] - L’opérateur rejette toute responsabilité dans les pannes subies par son concurrent.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange menace de suspendre l’accord avec Free Mobile
Orange menace de suspendre l’accord avec Free Mobile © D.R.

Un porte-parole d’Orange a confié samedi 24 mars que le groupe n’hésiterait pas à suspendre l’accord entre les deux opérateurs si des incidents du réseau de Free venaient affecter la qualité de service d’orange.

Cette décision pourrait avoir de lourdes conséquences pour les clients de Free Mobile. En effet, selon l’accord dit d’itinérance, les abonnés de Free peuvent passer par le réseau d’Orange dans le cas où le celui de Free serait indisponible. Or justement, le réseau de Free ne couvre qu’un peu moins de 30% du territoire. Selon le président de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), Jean-Ludovic Silicani, "la très grande majorité du trafic des abonnés de Free Mobile passe par le réseau d'Orange".

Cette déclaration intervient quelques heures après que Jean-Ludovic Silicani affirme dans les pages du Figaro du 24 mars que les pannes de Free étaient la conséquence du contrat d’itinérance. Mais Orange assure n’avoir aucune responsabilité dans les dysfonctionnements de Free. Reste que le patron de l’Arcep campe sur ses positions et assure que les deux parties ont sous-estimé le nombre d’abonnés et la quantité de trafic passant par Orange.

Ces dernières semaines, Free a été affecté par plusieurs pannes. La dernière en date est celle de mardi dernier. Aucune communication n’a été possible entre 17h et 21h. Ses abonnés en réitérant les tentatives d’appel ont provoqué le blocage défensif d’un équipement du réseau Orange, provoquant l’interruption du service auprès d’une "part très minoritaire des abonnés Orange et Virgin Mobile" (NDLR : opérateur virtuel qui passe aussi par le réseau Orange). En revanche, pour les pannes intervenues ce week-end, Orange réfute tout impact sur sa propre infrastructure, mais prend donc les devants en menaçant Free Mobile d’interrompre le service au prochain problème.

Début 2012, Free Mobile s'était lancé sur le marché avec une offre très agressive pour faire face à ses concurrents. Il a proposé un forfait unique à 19,99 euros et une offre dite "sociale" à 2 euros par mois, donnant accès à 60 minutes de communication et à 60 SMS mensuels.

L'Arcep estime que "près de la moitié des appels de Free Mobile sont en 2G, mais comme il ne dispose pas d'un tel réseau, ses clients utilisent celui d'Orange", ce qui accentue encore l'encombrement des lignes.

Avec l'aide d'Emmanuelle Delsol
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale