Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange saisira l'Autorité de la concurrence sur la fusion SFR-Numericable

Dans un entretien accordé au Financial Times, le PDG d'Orange Stéphane Richard a indiqué vouloir "soulever un certain nombre de problèmes que (la) fusion (entre SFR et Numericable) entraîne". Il tend aussi une main vers Bouygues Telecom et incite l'opérateur à "prendre une décision rapidement quant à son avenir".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange saisira l'Autorité de la concurrence sur la fusion SFR-Numericable
Orange saisira l'Autorité de la concurrence sur la fusion SFR-Numericable © Guillaume Paumier - Flickr - C.C

Stéphane Richard n'avait pas pipé mot depuis l'annonce de la fusion entre les opérateurs télécoms SFR et Numericable. Mais le patron d'Orange regarde l'avancement du dossier avec une attention particulière, se posant comme un arbitre dans la consolidation annoncée du secteur des télécoms français.

"Nous allons soulever un certain nombre de problèmes que cette fusion entraîne", a-t-il assuré dans un entretien accordé le 14 mai au Financial Times. "Nous allons réclamer un traitement équitable entre le câble, le cuivre et la fibre", évoquant par là les différences de taxation entre les multiples modes de connexion.

Stéphane Richard se montre prudent quant à l'évolution de la consolidation du marché français : "SFR/Numericable sera très endetté, il y a le gros point d'interrogation autour de Bouygues, et Free va avoir de gros investissements à faire. Les acteurs ont des capacités très limitées pour être agressifs en termes de baisse des prix".

Sur le cas de Bouygues Telecom, pas étonnant que le patron d'Orange, qui se place parmi les plus gros opérateurs européens, joue la carte de la main tendue : "Bouygues fait face à un grand défi. Je pense qu'ils veulent rester indépendants, mais ce plan les conduira probablement à restructurer massivement l'entreprise, avec un fort impact social".

"Donc je comprendrais qu'ils étudient d'autres options, y compris trouver un accord avec d'autres acteurs comme du partage de réseaux ou une fusion. je pense qu'ils sont encore en train d'évaluer les différentes options, mais ils faut qu'ils prennent une décision rapidement", conseille Stéphane Richard.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale