Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange sauve Dailymotion des mains des américains

49% du capital. C'est la part qu'Orange détiendra bientôt dans la pépite française de la vidéo en ligne, Dailymotion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange sauve Dailymotion des mains des américains
Orange sauve Dailymotion des mains des américains © DR

Pour expliquer le rapprochement, Stéphane Richard, directeur général de France Télécom-Orange, rappelle que sa politique en matière de contenu consiste désormais à préférer l'agrégation à la production. Parmi les autres axes de travail pour les deux nouveaux partenaires, on trouve la télévision connectée, des offres vidéos multi-écrans, l'optimisation du trafic vidéo, etc.

Mais au-delà des discours convenus, c'est une tout autre histoire que l'on pouvait entendre à l'occasion de cette annonce. Il semblerait que la start-up française, seule à pouvoir prétendre concurrencer le Youtube de Google sur son domaine, ait été convoitée par un (ou plusieurs ?) géant américain.

Le syndrome Price Minister aurait-il alors frappé ? Le fleuron français du commerce de biens d'occasion en ligne fondé par Pierre Kosciusko-Morizet, a en effet échappé à la France fin 2010 pour s'envoler vers les bras accueillants du japonais Rakuten. Il ne fallait donc surtout pas perdre Dailymotion. Et c'est Orange qui s'est dévoué.

« C'est l'association de deux grandes marques françaises, a insisté Stéphane Richard avant de rappeler que les américains avaient bien noté la percée du petit concurrent gaulois de Youtube sur leur territoire. Si nous n'étions pas intervenus rapidement, Dailymotion serait probablement rapidement devenu américain.» Il faut rappeler que le Fonds stratégique d'investissement (FSI) avait déjà pris une part de 7,5 millions d'euros dans la firme fin 2009.

Orange, lui, investira 58,8 millions d'euros dans la jeune entreprise valorisée à 120 millions d'euros. Une option lui permettra par ailleurs éventuellement de gonfler sa participation en 2013, et donc de devenir actionnaire majoritaire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.