Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orange suit la voie ouverte par Free et SFR

Dès le 1er février, l'opérateur proposera les appels illimités vers les mobiles à ses abonnés titulaires d'un forfait « quadriplay » Open. Les autres devront souscrire une option de trois euros par mois pour bénéficier de cette possibilité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orange suit la voie ouverte par Free et SFR
Orange suit la voie ouverte par Free et SFR © D.R.

La Freebox Révolution, lancée par Free en décembre, continue de faire des émules. Après SFR mi-janvier, c'est au tour d'Orange d'ajouter gratuitement tous les appels vers les mobiles à ses forfaits regroupant le téléphone fixe, l’accès à internet, la télévision et le mobile. Ce qui constitue la fameuse offre Quadriplay de la gamme Open lancée fin août 2010 par Orange.

Tous les abonnés de cette gamme Open pourront donc passer leurs appels gratuitement depuis une Livebox vers les mobiles français. Avec toutefois des tranches horaires plus ou moins limitées selon l’abonnement choisi à l’origine.

Pour les autres abonnés, Orange emboîte le pas à SFR. Pour ses abonnés triple play, ceux qui n’ont opté que pour le téléphone fixe, Internet et la télévision, Orange leur proposera aussi les appels en illimité, mais en option et pour 3 euros par mois.

Éviter une fuite des abonnés

Cette nouvelle offre permettra-t-elle pour autant à Orange de réellement rivaliser avec ses concurrents ? Pour Stéphanie Baghdassarian, analyste chez Gartner, « Orange, leader du marché de l'accès internet, espère ainsi conserver ses parts de marché et éviter que ses clients ne s'envolent vers Free et SFR ». En demandant à ses abonnés « triple play » - largement majoritaires - de payer trois euros de plus pour bénéficier des appels illimités vers les mobiles passés, l'opérateur historique français « se ménage aussi une source de revenus complémentaire », remarque-t-elle.

Une manne dont on ne sait pas pour l'instant si elle suffira à compenser les pertes de revenus que cette nouvelle offre risque d'engendrer pour les activités de téléphonie fixe de France Télécom. Même si l'opérateur n'a pas vraiment d'autres choix.

« En prévision de son arrivée dans le mobile, Free a une stratégie de volume et cherche à gagner le plus rapidement possible des parts de marché », observe Stéphanie Baghdassarian. À terme, le fournisseur d'accès espère, selon elle, « s'appuyer sur sa base de clients existants pour se lancer dans le mobile, avec des services de quadruple play ». Des abonnés qu'il espère le plus nombreux possible. Mais ses concurrents semblent bien décidés à l'en empêcher.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale