Orange veut d'abord investir dans Dailymotion avant de trouver un nouveau partenaire

Après la fronde anti-Yahoo du gouvernement, France Télécom-Orange partira à l'automne à la recherche d'un nouveau partenaire pour sa plateforme de vidéos en ligne Dailymotion.

Partager
Orange veut d'abord investir dans Dailymotion avant de trouver un nouveau partenaire

Interrogé sur la radio RTL, Stéphane Richard, le PDG du groupe France Télécom-Orange, a déclaré le 21 mai qu'Orange avait aujourd'hui un plan en deux étapes pour Dailymotion, sa filiale de sites de vidéos en ligne.

La première étape consiste, selon lui, à investir "30, 40, 50 millions d'euros" afin que "Dailymotion ne creuse pas son retard par rapport à la concurrence, YouTube notamment".

Dans une deuxième étape, a-t-il poursuivi, il faut "que Dailymotion ait un partenariat avec quelqu'un qui puisse lui apporter de l'audience". Pour ce faire, Stéphane Richard partira, dès l'automne, à "la recherche sérieuse de partenaires" pour accompagner le développement de cette pépite du numérique.

Le PDG de France Télécom-Orange a ajouté qu'avec Yahoo "la porte n'est pas totalement fermée".

Début mai, l'Etat français, propriétaire de 27% du capital de France Télécom-Orange, a bloqué le rachat de 75% de Dailymotion par le groupe américain Yahoo.

(avec Reuters)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS