Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orée lance des périphériques informatiques de luxe en cuir, marbre et bois

Après le clavier, Orée lance un pavé tactile en bois, une housse en cuir et un chargeur sans fil en marbre. Le succès semble au rendez-vous pour cette start-up qui joue les cartes du design, de la personnalisation et du Made in France pour devenir l’Hermès de la high-tech.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orée lance des périphériques informatiques de luxe en cuir, marbre et bois
Orée lance des périphériques informatiques de luxe en cuir, marbre et bois © Orée

Orée continue à revisiter les périphériques informatiques par le design et l’utilisation de matériaux nobles. Un an après le lancement de son clavier personnalisable en bois d’érable ou de noyer, cette start-up du Languedoc-Roussillon étend son offre par un pavé tactile. Réalisé en bois massif (érable ou noyer), ce Touchpad se connecte par Bluetooth à n’importe quel ordinateur tournant sous Windows 7, 8 ou Mac OS X, sans nécessiter de pilote logiciel. Comme le clavier, il est personnalisable à la demande en termes de créations graphiques et textuelles. Il est disponible en ligne à partir de mi-octobre au prix de 150 euros.

La jeune société a décidé de ne pas se limiter au bois et d’explorer d’autres matériaux nobles. Elle lance ainsi une housse en cuir. Destinée à la protection du clavier en bois, elle sert également de pupitre pour une tablette ou un Smartphone. Mais le produit le plus étonnant est le galet de recharge sans fil de smartphones. Il est proposé non seulement en bois massif, mais aussi en marbre blanc ou rouge. Il peut recharger tous mobiles équipés de système de recharge sans fil au standard Qi, comme il en existe chez Nokia, LG ou Google. Mais pour l’iPhone d’Apple et le Galaxy S, qui n’en sont pas muni, Orée propose des écrins de rechargement en bois et cuir adaptés aux derniers modèles (iPhone 5 et 5S, et Galaxy S4). Le galet de rechargement en marbre coûte 150 euros.

Design, luxe et Made in France

Vendu à plus de 1000 pièces pendant les premiers six mois, le clavier en bois rencontre un véritable engouement sur le marché, selon Julien Salanave, cofondateur d’Orée, qui espère faire de sa société l’Hermès de la high-tech en jouant les cartes du design, du luxe et du Made in France. Si l’électronique est sous-traitée en Asie, la conception, le travail des matières et l’intégration des produits sont réalisés sur son site à Castelnaudary, en Languedoc-Roussillon. L’atelier de fabrication a été agrandi pour fabriquer une centaine de claviers par semaines, au lieu d’une trentaine auparavant.

La jeune société, qui compte aujourd’hui 8 personnes et réalise 65% de ses ventes à l’international (exclusivement via Internet), prévoit un effectif de 30 personnes et un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros en 2015. Pour financer son développement, elle prépare une levée de fonds dont le montant n’est pas dévoilé.

Ridha Loukil

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale