Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Otodo lève 3 millions d'euros pour sa solution de contrôle de smart home à distance

Levée de fonds Après avoir annoncé son accord avec Renault, la jeune pousse Otodo lève trois millions d'euros. Elle se donne ainsi les moyens de déployer sa solution de pilotage à distance de la maison connectée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Otodo lève 3 millions d'euros pour sa solution de contrôle de smart home à distance
Otodo lève 3 millions d'euros pour sa solution de contrôle de smart home à distance © Otodo

Après l'annonce de son partenariat avec Renault lors du CES 2020 début janvier, Otodo a reçu un soutien financier du fonds d'investissement français Breega, qui prend 20% du capital. L'apport de fonds est de 3 millions d'euros, dont une part d'endettement auprès de Bpifrance et de la Banque populaire. Cette levée de fonds intervient deux ans après un premier tour de table de 1,2 millions d’euros réalisé avec Sagemcom.

Otodo se dote des moyens financiers pour répondre à la demande de Renault, qui a décidé d'équiper en série toutes les Clio, Zoé et Captur du système Easy Link. Depuis sa voiture, le conducteur peut piloter via son écran GPS tout ce qui est connecté à son domicile. "Il peut déverrouiller l'alarme, régler le chauffage juste avant d'arriver chez lui, et ouvrir les volets", illustre Minh-Hoa Hoang, directeur de l'innovation et du développement de cette start-up d'une vingtaine de personnes. Otodo est basée à Paris, mais ses équipes techniques sont à Tours.

Protocoles ouverts
Alors que les GAFAM, à l’instar d'Amazon avec Alexa, stimulent ce marché de la maison connectée, "cette opération concrétise notre dynamique de développement et montre l’intérêt que portent les investisseurs à l’univers de la smart home. Elle nous permettra, entre autres, d'accélérer notre développement à l’international", explique Éric Denoyer, ancien dirigeant de SFR et fondateur d'Otodo.

Depuis sa création en 2016, Otodo a développé une boite à outils technologique pour piloter à distance une grande variété d’objets connectés. La valeur ajoutée de la jeune pousse se situe dans sa maitrise des standards de communication, et dans l'interopérabilité entre les protocoles de transmission en radiofréquences, tels que ZigBee et Z-Wave, et Internet. "Nous proposons une solution ouverte, qui s'adapte à tous les équipements sans ajouter de protocole propriétaire", détaille Minh-Hoa Hoang, dont l'équipe travaille en collaboration avec le Cresitt d'Orléans.

Outre Renault, l'opérateur philippin PLDT et des opérateurs télécoms européens s’intéressent à Otodo. En plein croissance, la start-up recherche actuellement des ingénieurs et développeurs informatique, cloud, et objets connectés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media