Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ottopia lève 9 millions de dollars pour sa solution de prise de contrôle à distance de véhicules autonomes

Levée de fonds Le constructeur automobile Hyundai a participé à un tour de table de 9 millions de dollars pour Ottopia, une jeune entreprise israélienne qui développe une solution de surveillance et prise de contrôle à distance pour les véhicules autonomes. Les fonds vont aider la start-up à doubler ses effectifs d'ici la fin de l'année et à ouvrir des bureaux aux Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ottopia lève 9 millions de dollars pour sa solution de prise de contrôle à distance de véhicules autonomes
Ottopia lève 9 millions de dollars pour sa solution de prise de contrôle à distance de véhicules autonomes © Ottopia

La start-up israélienne Ottopia, spécialisée dans la surveillance et la prise de contrôle à distance de véhicules, a levé 9 millions de dollars auprès de Hyundai Motor Group, Maven et IN Venture (filiale de Sumitomo Corporation), rapporte TechCrunch le 23 avril. À l’occasion de ce tour de table, Hyundai et IN Venture ont pris des sièges au conseil d’administration.

Cet afflux financier permettra l’ouverture de bureaux aux États-Unis et le financement de la croissance de l’entreprise, qui vise le doublement de son effectif de 25 personnes d’ici la fin de l’année. Cela porte à 12 millions de dollars le total des fonds levés par la start-up depuis sa création en 2018. Elle avait déjà attiré des investisseurs et des partenaires tels que BMW, May Mobility et Bestmile.

Une plateforme de télé-opération universelle
Ottopia développe une plateforme de téléopération "universelle" qui – d'après elle – permet à un opérateur humain de surveiller et de contrôler n'importe quel type de véhicule, même à des milliers de kilomètres de distance. Elle fonctionne avec du matériel sur étagère (caméras, écrans, etc.). Le logiciel de la société comprend également des fonctions d'assistance, par exemple pour indiquer le chemin à suivre au véhicule sans avoir à en prendre directement le contrôle.

Selon TechCrunch, la start-up compte désormais étendre les applications de sa technologie aux marchés de la défense, de l'exploitation minière et de la logistique. Cependant, la plupart de ses ressources continueront d'être consacrées au déploiement de voitures, camions et navettes autonomes.

UN partenariat avec via
Ottopia a également annoncé un partenariat avec la start-up new-yorkaise Via, qui développe un service de transport à la demande à base de navettes autonomes. Via ne dispose pas de son propre système de conduite, mais elle développe en revanche un logiciel de gestion de flotte qui se marie bien avec l'offre d'Ottopia. Dans le cadre de cet accord, Via intégrera la solution d'Ottopia dans ses flottes de véhicules autonomes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.