Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Où en sont les pays européens dans leur transformation numérique ?

Étude Transformation numérique des entreprises, formation, connectivité et services d'administration en ligne sont les secteurs étudiés par la Commission européenne pour faire le bilan des progrès des Etats dans le domaine du numérique. Tous les ans, la Commission publie son indice relatif à l'économie et à la société numériques (DESI). La France se positionne à la 15ème place sur les 27 pays européens dans ce rapport qui est dominé par le Danemark suivi de la Finlande, la Suède et les Pays-Bas.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Où en sont les pays européens dans leur transformation numérique ?
Où en sont les pays européens dans leur transformation numérique ? © Flickr

Comme chaque année, la Commission européenne fait le bilan des progrès des Etats membres dans le domaine du numérique. La France est classée en 15ème position de cet indice relatif à l'économie et à la société numériques (DESI) pour 2021. Le quatuor de tête comprend le Danemark, la Finlande, la Suède et les Pays-Bas. La Commission ajoute que "les progrès les plus marqués par rapport à l'année dernière ont été observés en Irlande et au Danemark, suivis des Pays-Bas, de l'Espagne, de la Suède et de la Finlande".

Quatre thématiques sont prises en compte pour cette étude : les compétences des utilisateurs de l'Internet et les compétences numériques avancées ; la connectivité (couverture du très haut débit, prix, etc.) ; la transformation numérique des entreprise et le commerce électronique ; les services publics numériques. Le rapport DESI 2021 présente des données issues du premier ou du deuxième trimestre de 2020.

Renforcer la transformation numérique des entreprises
Niveau formation, l'objectif est de parvenir à doter au moins 80% des citoyens de l'UE des compétences numériques de base d'ici à 2030. Mais en 2020, seulement 56% des européens possèdent les compétences numériques de base. La Commission note également que 55% des entreprise ont fait état de difficultés à recruter des spécialistes des technologies de l'information et de la communication (TIC) ce qui contribue certainement à la lenteur de la transformation numérique des entreprises dans de nombreux Etats.
 


A ce sujet de la transformation numérique des entreprises, la Commission constate une forte augmentation de l'utilisation du cloud qui est utilisé dans 26% des entreprises en 2020 (contre 16% en 2018). Les grandes entreprises mènent la transformation numérique en utilisant plus que les PME ces nouvelles technologies. Le partage électronique d'informations que ce soit via des progiciels de gestion intégrés (PGI) ou des logiciels dans le cloud est pris en exemple : 80% des grandes entreprises utilisent les PGI et 48% les technologies dans le cloud contre 35% et 25% pour les PME. Toutefois, tempère la Commission, seule une fraction des entreprises utilise des technologies numériques avancées: 14% pour le big data, 25% pour l'intelligence artificielle et 26% pour le cloud.

Cette transformation numérique des entreprises est encore loin des ambitions européennes puisque le but pour 2030 est de "90% des PME atteignent au moins un degré élémentaire d'intensité numérique contre 60% en 2020, et qu'au moins 75% des entreprises utilisent des technologies numériques avancées d'ici à 2030".

Côté connectivité, la Commission note une amélioration du niveau des réseaux à très haute capacité qui sont disponibles dans 59% des foyers de l'UE contre 50% il y a un an. En zone rurale, ce taux de couverture est passé de 22% en 2019 à 28% en 2020. Presque la totalité des Etats membres (25) ont attribué une partie des radiofréquences 5G, contre 16 il y a un an. En outre, la 5G est en exploitation commerciale dans 13 pays.

Aucune amélioration majeure des services d'administration en ligne n'est constatée par la Commission. Mais des améliorations significatives sont attendues dans les années à venir puisqu'environ 43 milliards d'euros, sur un total de 117 milliards d'euros, dans les divers plans de relance, sont consacrés aux services publics numériques.

Les entreprises françaises à la traîne
La France se situe dans la moyenne des pays européens en ce qui concerne le volet formation et a amélioré ses performances en ce qui concerne la connectivité. Toutefois, la couverture du réseau à très haute capacité (53%) et la couverture en haut débit rapide (69%) restent inférieures à la moyenne européenne (respectivement 59% et 87%).

Surtout, la France occupe la 19ème place concernant la transformation numérique des entreprises. Près d’une entreprise sur deux a recours au partage électronique d’informations (la moyenne est de 36% dans l’UE) et 22% se sont emparées du sujet big data (contre 14% en moyenne dans l'UE). Mais, l'utilisation des technologies cloud, de l'intelligence artificielle et des factures électroniques est inférieure à la moyenne de l’UE (respectivement 21%, 19% et 23%). De même, les PME française vendent moins en ligne que la moyenne de l'UE.

Des investissements qui vont porter leurs fruits ?
Mais la France a investi massivement dans la transformation numérique de son économie notamment aux niveaux des technologies d'intelligence artificielle, de cybersécurité et de l'informatique quantique. Secteurs dans lesquels des feuilles de route ont été établies avec des financements significatifs. Ces mesures "devraient avoir une incidence significative sur la transformation numérique de l'économie française et sur le renforcement des capacités liées aux technologies numériques clés", note la Commission. La France parviendra peut-être à gagner quelques places au classement l'année prochaine.

Il convient de préciser que le rapport DESI 2021 prend en compte les bouleversements rencontrés lors de la première année de pandémie de Covid-19. Mais les effets des différentes mesures prises à la suite de la pandémie ne seront visibles dans l'édition 2022. Ces mesures devraient notamment conduire à une accélération de la transformation numérique des entreprises et également une meilleure connaissance des compétences numériques de base par l'ensemble des citoyens dont certains ont été contraints de prendre en mains des outils numériques que ce soit pour la scolarités des enfants ou le télétravail.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.