Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Oura lève 100 millions de dollars pour investir le secteur de la santé avec sa bague connectée

Levée de fonds Oura, start-up finlandaise à l'origine d'une bague connectée qui mesure une série de paramètres physiologiques, lève 100 millions de dollars. Un apport financier qui va lui permettre de travailler sur de nouveaux cas d'usage pour sa bague dans les domaines du sommeil, de la récupération, de l'activité, de la maladie et de la santé mentale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Oura lève 100 millions de dollars pour investir le secteur de la santé avec sa bague connectée
Oura lève 100 millions de dollars pour investir le secteur de la santé avec sa bague connectée © Oura

Oura, spécialiste des bagues connectées, a annoncé mardi 4 mai 2021 avoir levé 100 millions de dollars. Une levée de fonds en Série C pour la start-up finlandaise menée auprès de nouveaux investisseurs comme The Chernin Group, Elysian Park, Temasek, JAZZ Venture Partners, Eisai Co., Bedford Ridge et One Capital. Ont aussi participé les investisseurs historiques Forerunner Ventures, Square, MSD Capital, Marc Benioff, Lifeline Ventures, Metaplanet Holdings et Next Ventures.

Trouver de nouveaux usages
Oura a mis au point une bague connectée qui mesure une série de paramètres physiologiques comme la température, le rythme cardiaque, l’activité physique et la survenue de comportements liés à la fatigue. L'ensemble des informations sont retranscrites et analysées dans une application sur smartphone afin de surveiller sa santé en générale et recevoir une alerte en cas de doute. La start-up fait un focus particulier sur le sommeil et mesure divers facteurs tout au long de la nuit.

Le Finlandais, qui a aussi séduit Google, assure vouloir investir ce nouvel apport financier dans le développement logiciel et matériel, la R&D, le marketing et l'expérience utilisateur. Par exemple, la pépite souhaite hiérarchiser davantage les conseils dispensés sur l'application et aider les gens à mieux comprendre ce qu'il faut faire avec les informations fournies. Les équipes réfléchissent aussi à de nouveaux cas d’utilisation de la bague dans les domaines du sommeil, de la récupération, de l’activité, de la maladie, de la santé mentale et de la santé des femmes.

Faire davantage de prévention
Oura veut à la fois proposer un système de suivi des personnes malades mais aussi, et surtout, des conseils aux personnes en bonne santé afin d'éviter la survenance de certaines maladies. Une approche préventive sur laquelle la jeune pousse veut davantage se concentrer. Surtout que ces solutions pourraient séduire un nombre croissant d'assurances dans certains pays.

La start-up explique que le secteur des "wearable devices", ces objets connectés qui doivent être portés, évolue. A l'origine, seuls quelques initiés et amateurs de fitness se tournaient vers ces objets. Mais, avec des dépenses toujours plus conséquentes dans le domaine de la santé et l'existence de maladies chroniques et ou dégénératives, ces objets connectés intéressent de plus en plus. Près de 200 millions de montres connectés et bracelets de fitness ont été commercialisés l'année dernière. La start-up finlandaise assure de son côté avoir vendu plus de 500 000 bagues depuis son lancement.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.