Panasonic envisagerait de céder son activité Santé

Le groupe japonais Panasonic envisage de céder son activité de solutions pour la santé pour améliorer sa situation financière mise à mal par les difficultés de ses téléviseurs à écran plan, ont indiqué dimanche deux sources au fait du dossier. La presse japonaise révèle par ailleurs que Panasonic s'apprêterait à cesser sa production d'écrans TV plasma en 2014.

Partager
Panasonic envisagerait de céder son activité Santé

"Dans le cadre de notre stratégie de croissance, nous étudions un certain nombre d'options", a déclaré lundi 18 mars mars un porte-parole de Panasonic. Le groupe japonais envisagerait de céder son activité de solutions pour la santé pour améliorer sa situation financière mise à mal par les difficultés de ses téléviseurs à écran plan, ont indiqué dimanche deux sources au fait du dossier

Panasonic espère tirer 100 milliards de yens (802 millions d'euros) de cette cession, selon l'agence de presse Kyodo qui a révélé l'information. Il souhaite dans l'idéal vendre cette division rentable à un unique acquéreur mais n'exclut pas une vente par appartements, ajoute Kyodo.

Le géant japonais de l'électronique grand public multiplie actuellement les cessions d'actifs. Il vient de vendre un immeuble du centre de Tokyo à deux investisseurs nippons pour 50 milliards de yens, sa troisième cession immobilière en quelques mois.

Fin de l'activité TV plasma ?

La presse japonaise révèle par ailleurs que Panasonic envisagerait cesser sa production d'écrans TV plasma en 2014. Le groupe s'apprête à lancer une restructuration drastique de son activité de télévision, qui devrait subir une cinquième perte d'exploitation consécutive lors de l'exercice comptable qui sera bouclé le 31 mars, ont expliqué l'agence de presse Jiji et le quotidien économique Nikkei. Panasonic devrait préciser les détails de ce plan le 28 mars, en présentant un plan stratégique à moyen terme, a ajouté le Nikkei.

Ayant déjà stoppé le développement de nouveaux écrans plasma, Panasonic considérerait que le maintien de leur production serait trop coûteux, alors que la technologie à cristaux liquides (LCD) a pris une part de marché importante.

Avec Reuters

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS