Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Panasonic pourrait arrêter la production d'écrans plasma plus tôt que prévu

D'après le quotidien Nikkei, le japonais Panasonic va arrêter de produire des écrans de TV plasma dès le printemps prochain, une activité déficitaire qui a contribué à plomber ses comptes ces dernières années. A l'orignie, le géant de l'électronique prévoyait de stopper cette production début 2015.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Panasonic pourrait arrêter la production d'écrans plasma plus tôt que prévu
Panasonic pourrait arrêter la production d'écrans plasma plus tôt que prévu © D.R. - Diginfo TV

Le géant de l'électronique japonais Panasonic va arrêter de produire des écrans de TV plasma dès le printemps prochain, rapporte ce mercredi 9 octobre le quotidien Nikkei. D'après ce journal des milieux d'affaires, le groupe prévoyait initialement d'arrêter cette production vers la fin du prochain exercice comptable d'avril 2014 à mars 2015, mais aurait décidé d'accélérer le mouvement et de tout cesser d'ici à la fin de l'exercice en cours, soit vers mars 2014.

Le groupe n'arrive pas à rentabiliser sa production d'écrans plasma, qui occupent un créneau de plus en plus minoritaire dans le marché mondial des téléviseurs, notamment face aux écrans à cristaux liquides LCD. Panasonic avait déjà nettement réduit sa production de dalles plasma au Japon et stoppé celle en Chine début 2013.. D'après le Nikkei, il va cesser cette activité dans sa dernière usine du genre, située à Amagasaki au Japon, un site qu'il compte vendre.

Lourde restructuration depuis 2008

Panasonic mène une restructuration drastique depuis la crise financière internationale de 2008-2009, mais reste confronté à une concurrence étrangère redoutable, notamment en Asie. Le groupe d'électronique et d'électroménager a subi d'énormes pertes nettes de plus de 750 milliards de yens (5,7 milliards d'euros) lors de chacun des deux derniers exercices comptables, payant au prix fort la facture de sa restructuration.

Par des cessions de sites et suppressions de postes, Panasonic a diminué ses effectifs mondiaux de 20% entre mars 2011 et mars 2013, de près de 367 000 salariés à moins de 294 000. En mai dernier , le groupe a prévu 5 000 nouvelles suppressions d'emplois dans son activité équipement pour l'automobile et l'industrie. Enfin, derniers épisodes fin septembre, Panasonic a annoncé la vente de 80% de sa filiale d'équipements médicaux au fonds d'investissement américain KKR pour plus d'un milliard d'euros et l'arrêt de son activité de smartphones grand public au Japon.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media