Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Paradigm lance le plus gros fonds de capital-risque jamais dédié aux crypto

2,5 milliards de dollars : c'est la taille du nouveau fonds d'investissement lancé par la société de capital-risque américaine Paradigm. Le plus gros fonds du secteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Paradigm lance le plus gros fonds de capital-risque jamais dédié aux crypto
Paradigm lance le plus gros fonds de capital-risque jamais dédié aux crypto © Art Rachen/Unsplash

Dans l'univers des cryptomonnaies encore plus qu'ailleurs, l'argent attire l'argent. La société de capital-risque américaine Paradigm, en fait la démonstration avec l'annonce le 15 novembre du closing de son nouveau fonds Paradigm 2, qui a réuni 2,5 milliards de dollars, rien que ça. Cela fait de ce fonds le plus important du secteur, devant celui d'Andreessen Horowitz, qui a tout de même 2,2 milliards de dollars à investir.

Paradigm a été fondée en 218 par le cofondateur de la plateforme d'échange de cryptomonnaies Coinbase, Fred Ehrsam, et un ancien associé du VC Sequoia Capital, Matt Huang. Son premier fonds avait levé 400 millions de dollars. Dans son portefeuille figurent notamment FTX, Coinbase et Diem. La société investit uniquement dans le secteur des cryptoactifs. "Nous nous sommes immergés dans la recherche sur les protocoles et la culture du Web3", le web décentralisé, déclarent les fondateurs. "Nous avons monté une équipe d'experts dans les domaines de la recherche, de l'ingénierie, de la sécurité, des talents, de la communication et du marketing, des aspects légaux et juridiques, et de tout ce dont les crypto entrepreneurs ont besoin pour avancer dans leurs projets."

"La nouvelle frontière"
Paradigm 2 investira tout aussi bien en early stage qu'en late stage. "Ce nouveau fonds, et sa taille, sont le reflet de ce que sont les crypto aujourd'hui : la nouvelle et la plus enthousiasmante frontière de la technologie", s'enflamment les deux fondateurs dans un communiqué.

Selon le Financial Times, l'objectif initial du closing était inférieur de moitié. Mais l'ébullition que connaît actuellement le secteur, entre flambée des cours des monnaies numériques et emballement autour d'autres usages de la blockchain dans la finance décentralisée et les NFT, ont fait affluer cette somme extravagante d'argent frais.