Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le bouton Samsung Pay bientôt "live" sur les sites e-commerce français

Samsung France a profité de la présentation à la presse du Galaxy S10 ce mercredi 6 mars 2019 pour annoncer le déploiement de Samsung Pay auprès des clients du Crédit Agricole et annonce le lancement du paiement in-app. Le constructeur coréen a aussi présenté la solution de transport sans contact Navigo Lab, en partenariat avec Ile-de-France Mobilités.
mis à jour le 07 mars 2019 à 14H46
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le bouton Samsung Pay bientôt live sur les sites e-commerce français
Le bouton Samsung Pay bientôt "live" sur les sites e-commerce français © Samsung

Nouvelle étape pour Samsung Pay. Le Crédit Agricole et Samsung France ont annoncé leur partenariat ce mercredi 6 mars 2019 à l’occasion de la présentation à la presse du Galaxy S10. Les clients du Crédit Agricole porteurs d’une carte Mastercard pourront désormais bénéficier de la solution de paiement du constructeur de smartphone.

 

L’arrivée du Crédit Agricole, une nouvelle étape pour Samsung Pay

"L’arrivée de Crédit Agricole est une étape assez importante pour nous parce que c’est la première banque en France et c’est la seule qui, hors Paylib, n’était pas présente sur un wallet d'un fabricant ou d’un OS", indique Laurent Moquet, directeur marketing B2B IM chez Samsung France, à L’Usine Digitale. Dans un premier temps, 19 caisses régionales seront concernées – dès cette semaine du 4 mars – avant un déploiement progressif à l’ensemble des 39 caisses d’ici à mi-avril 2019.


Ce partenariat complète ainsi l’offre Samsung Pay, déjà disponible auprès des clients de BPCE et des banques mobiles Boursorama, Max (néobanque du Crédit Mutuel) et Lydia. Des cibles également importantes pour Samsung Pay car, au-delà de la taille des réseaux bancaires, la marque cible également "une clientèle en affinité avec ce type de service, comme les millennials", précise Laurent Moquet.
 

Déploiement du paiement in-app

Samsung annonce également le lancement du paiement in-app et web dans les semaines à venir. Si la fonctionnalité est aujourd’hui disponible sur le Galaxy Store et Galaxy Themes (cf. vidéo ci-dessous), l’objectif est d’implanter la solution directement sur les sites e-commerce. "Nous allons sortir avec deux plateformes e-commerce majeures en France", nous annonce ainsi Laurent Moquet.


Après une phase de test lancée début mars, la solution devrait être déployée fin mars-début-avril 2019, avec l’apparition du bouton Samsung Pay sur les sites de ces deux partenaires, dont le nom est encore tenu secret. "Ils sont très intéressées car cela évite les pertes de panier liées au 3D Secure –  sachant qu’elles peuvent être très importantes pour certains – tout en gardant une sécurité renforcée", assure Laurent Moquet. Avant d’ajouter : "Et il n’y pas d’implantation technique. Nous sommes convaincus que cela va ouvrir des portes à d’autres partenaires. Il va y avoir un effet boule de neige."

 

 


Samsung Pay, un outil de différenciation...

Autre évolution : l’arrivée de Samsung Pay sur la gamme de smartwatches de la marque, du modèle Gear S3 jusqu’au dernier modèle, la Galaxy Watch Active qui sera commercialisée à partir du 29 mars. "On étend le scope produit, commente Laurent Moquet. On sera ainsi iso avec certain de nos concurrents sur ce segment." Pour attirer encore plus de partenaires bancaires, Samsung table d’ailleurs sur un taux d’équipement important en France. "Aujourd’hui, cela représente 4 à 5 millions de personnes (ou device) éligibles, donc ce n’est pas anodin."
 

Pas question en revanche d’ouvrir le service à d’autres produits Androïd : "C’est un service qui est lié à nos produits. C’est pour cela qu’on l’a lancé, pour créer de la différenciation, une expérience consommateur différente et surtout de la fidélité", exprime Laurent Moquet.


... et de fidélisation

Pour accroître la fidélité, Samsung France a aussi déployé Samsung Pay Rewards fin novembre 2018. "Le service est basique : à chaque paiement, vous récoltez des points qui vous pouvez transformer en bons promotionnels", explique Laurent Moquet. Des offres  éligibles auprès de différents partenaires, comme Deliveroo, Gaumont, Gymlib…


Trois statuts (Bronze, Argent et Or) sont aujourd’hui proposés en fonction du nombre de paiements mensuels, avec des avantages évolutifs. "Aujourd’hui, on est encore en train d’apprécier le type d’offre à développer, celles qui marchent le mieux par rapport au nombre de points et à la valeur des points… C’est la pratique qui nous guide et qui va nous permettre d’ajuster", poursuit Laurent Moquet. Si la solution est encore en mode en "test and learn", Laurent Moquet se dit très satisfait des premiers résultats. "Un peu plus de 50% des utilisateurs actifs de Samsung Pay sont aujourd’hui inscrit dans rewards", affirme-t-il.  
 

Si Samsung Pay est seulement proposé au moment de la configuration, le constructeur coréen veut aller plus loin. Une campagne de communication digitale autour de la solution sera lancée avant la fin du premier semestre 2019, notamment sur les réseaux sociaux. Objectif : placer la marque et communiquer autour de la simplicité, en instaurant la gestuelle, et de la sécurité.


Samsung, partenaire d’Île-de-France Mobilités

Au-delà de Samsung Pay, Samsung a également présenté son partenariat avec Ile-de-France Mobilités, la SNCF, la RATP et Optile. Les possesseurs d’un Galaxy S10 et autres modèles de la marque* pourront acheter et utiliser des titres de transport (abonnements mensuels et hebdomadaires, et carnets de tickets). Il suffira de passer son téléphone (même éteint) sur les bornes pour valider son titre de transport (bus, métro, RER...)


Annoncé à Viva Tech et en cours d’expérimentation sur Navigo Lab – avant un déploiement sur l’application Vianavigo en juin 2019 –, ce service était jusqu’alors uniquement disponible pour les abonnés Orange équipés d’une Sim NFC, quel que soit le mobile Androïd. Il le sera donc désormais pour les abonnés des autres opérateurs détenteurs d’un smartphone Samsung éligible. Un service rendu possible grâce au Secure Element : "Nous sommes le seul fabricant à pouvoir donner accès au Secure Element", insiste Laurent Moquet. 

 

S’il n’est pas directement liés à Samsung Pay, ce partenariat vise aussi à booster et démocratiser l’usage du mobile comme moyen de paiement : "Le transport est massif comme service. Il y a un aspect répétition qui touche des millions de personnes à la journée (plus de 5 millions en Ile de France, ndlr). C’est aussi pour cela qu’on a travaillé pendant plusieurs années avec Ile-de-France Mobilités, parce que cela entraine tout derrière. Cela va être un vrai gain pour nous", commente Laurent Moquet. Deux autres villes sont aussi concernées : Lille et Strasbourg bénéficieront du service dans les semaines à venir. "Et d’autres villes sont aussi en discussions", glisse Laurent Moquet. Prochaine étape : l’ajout d’un bouton Samsung Pay au sein des applications de transport, mais rien n’est encore acté…

 

*Galaxy S7, S8, S9, S10, Note 8, Note 9, A5 et A8
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale