Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pas de transformation numérique sans API... la preuve

Quels bénéfices des industries "traditionnelles" comme la fabrication ou le retail, peuvent-elles retirer des API, ces programmes informatiques d'interface, pour opérer leur transformation digitale ? Les experts présents à la conférence "I love APIs" organisée par Apigee à San Jose en Californie, ont tenté de répondre par l'exemple.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pas de transformation numérique sans API... la preuve
Pas de transformation numérique sans API... la preuve

L'internet des objets est au cœur de la transformation permise par les API, ouvrant la voie à la création de nouveaux usages, selon les experts qui ont pris la scène lors de la conférence "I love APIs" en Californie.

 

Clé de la Personnalisation en magasin

Sjoerd Nijland, architecte e-business de la firme néerlandaise Bugaboo, a expliqué comment l'utilisation d'une plateforme API a permis de créer un pont entre le monde digital et le monde physique du magasin. "Nous voulions amener le digital en magasin avec des objets que l'on pouvait personnaliser, explique-t-il. A l'intérieur du magasin, on est toujours en compétition pour l'espace et la visibilité. Donc nous avons utilisé l'ascenseur pour une installation digitale qui permettait aux clients d'interagir avec un écran, de customiser leurs propres produits, et les emporter chez eux sur leur iPhone ou tablette (...). Un autre exemple d'utilisation des API c'est amener le digital au sein même d'un produit. Nous avons créé une poussette connectée, avec des capteurs qui permettaient de mesurer la lumière, la température, etc. (...)."

 

La chaîne Home Depot, elle, a créé une application dédiée pour aider le client à se repérer en magasin. "Grace à l'API nous avons eu les informations nécessaires, cela a fait une énorme différence. Le client peut désormais savoir exactement où chaque produit se situe dans le magasin", a expliqué Yasaswi Pulavarti, manager senior e-commerce de Home Depot.

 

Selon Stephen Kinch, manager produit senior dédié au mobile et aux API chez la chaîne américaine de magasins de proximité 7-11, c'est le client qui devient chef de produit grâce à l'utilisation de la donnée. "Nous essayons d'étendre cette définition de proximité avec nos applications et nos produits digitaux, en créant une relation directe. (...) Cela inclue de nouvelles façons de consolider et générer du feedback à propos de nos magasins. Les clients deviennent des chefs de produits." Une méthode qui permet d'adapter la stratégie de l'entreprise pratiquement en temps réel. 

 

Indispensable aux objets connectés

Selon Satya Ramaswamy, dirigeant de TCS Digital Enterprise, l'internet des objets est une force qui "change fondamentalement le business model des entreprises". Par exemple, les thermostats et autres objets de la maison, une fois connectés, peuvent devenir de véritables plateformes grâce aux APIs et transmettre des informations aux assurances. "La 'transparence de la donnée' permet de mesurer la performance, de faire des prédictions et de segmenter les clients d'une manière qui était impossible auparavant", s'est-il enthousiasmé. Mais attention, aucune entreprise seule ne peut réussir dans l'internet des objets c'est "un écosystème" qu'il faut savoir partager.

 

Satya Ramaswamy a ensuite pris l'exemple de l'industrie de la fabrication, bouleversée par la big data et les API. "Leurs processus business reposaient avant tout sur du travail manuel et peuvent maintenant être automatisés", a-t-il expliqué. Il a pris l'exemple d'une entreprise cliente (non nommée) qui fabrique des moteurs pour camions auxquels ont été ajoutés des capteurs. "Désormais ils reçoivent des informations en temps réel sur la qualité de leurs moteurs. On peut même envoyer des alertes au chauffeur avec un lien vers Google Maps s'il doit trouver une station d'essence ou de réparation. Ces informations proviennent de partout dans le monde, ce qui leur permet de faire de meilleurs produits. Ils utilisent ces données pour tester leurs moteurs et en construire de nouveaux."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media