Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Patrons ! Soyez curieux ! Twittez !", lance Françoise Gri

Françoise Gri est sans doute l'une des dirigeants les plus "geeks" de France. Ecrivant régulièrement sur son blog francoisegri.com depuis 2009, la directrice générale de Pierre&Vacances, ancienne présidente de Manpower en France, fait partie de ces patrons qui tweetent (depuis deux ans). Dans son dernier billet, elle invite ses confrères et consoeurs à ne pas se méfier de Twitter mais à s'en emparer au nom de la curiosité. Morceaux choisis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Patrons ! Soyez curieux ! Twittez !, lance Françoise Gri
Françoise Gri invite les patrons à être plus curieux et à investir Twitter. © D.R.

Le web social fait peur. Facebook, twitter et autres réseaux sociaux ne soulèvent pas d'abord l'enthousiasme mais la crainte, dès lors que ceux qui en parlent se trouvent être des dirigeants d'entreprise. C'est en tout cas le constat que Françoise Gri, la directrice général du groupe Pierre & Vacances, fait dans son dernier billet sur son blog. Elle se dit "frappée par les préventions qui entourent encore ces sujets, qu’elles viennent de patrons rétifs à l’usage de Twitter par crainte de perdre le contrôle sur leur image, ou de membres de l’assistance soulignant les risques qu’on encourt en stimulant la prise de parole des salariés."

 

Une mine d'informations en 140 signes

 

Pour François Gri, qui gère sa e-réputation depuis 2009 via son blog personnel et depuis 2011 sur Twitter (@fgri), les décideurs, et singulièrement les patrons, devraient être plus curieux. Pas seulement pour y exprimer leurs propres vues mais aussi et surtout pour la mine d'or d'informations que représentent le site aux 140 caractères. "J’ai vite été séduite par un autre aspect de Twitter : la formidable ouverture sur le monde qu’elle offre à ses utilisateurs. Mon activité m’a permis d’identifier des ressources précieuses, rapidement devenues indispensables à ma réflexion, hier sur les questions d’emploi, aujourd’hui sur les enjeux du tourisme", écrit Françoise Gri.

Selon elle, Twitter permet aussi de comprendre l'impact des nouveaux usages numériques sur les busines model. En se confrontant aux clients en ligne, les patrons peuvent aussi mieux appréhender les attentes réelles des clients et à engager un dialogue constructif avec eux. Et peu importe si les premiers tweets sont maladroits ! Pour l'ancienne patronne de Manpower Europe du sud, "Au début, il faut oser, savoir se tromper, apprivoiser les usages. La pratique est essentielle. Là encore, elle doit être mue par la curiosité."

 

Twitter pour changer la culture d'entreprise

 

Au-delà, Twitter peut aussi être un outil de management interne, une autre manière de communiquer avec ses collaborateurs. "C’est un accélérateur de circulation de l’information au sein de l’entreprise dont les effets à moyen terme ne peuvent qu’être profitables pour l’activité du groupe", souligne Françoise Gri.

Et à ceux qui seraient tentés de faire faire le job par quelqu'un d'autre, elle rappelle une règle aussi vieille que le management : l'exemplarité. "Le dirigeant doit s’investir personnellement (...). Il doit insuffler l’envie. Encourager les initiatives, désinhiber les plus timides, répondre aux sollicitations. Sans quoi, la transformation digitale qu’il appelle de ses vœux restera lettre morte." A l'heure numérique, cela peut sembler un peu étonnant mais la conduite du changement passe aussi par les réseaux sociaux !

Thibaut De Jaegher

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media