Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Paul Boudre, PDG de Soitec, sacré star 2015 des semi-conducteurs par VLSI Research

Le patron du spécialiste français des plaques de silicium sur isolant Soitec figure parmi les onze personnalités distinguées par le cabinet VLSI Research pour leur contribution au développement de l’industrie des semi-conducteurs en 2015.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Paul Boudre, PDG de Soitec, sacré star 2015 des semi-conducteurs par VLSI Research
Paul Boudre, PDG de Soitec, sacré star 2015 des semi-conducteurs par VLSI Research © Cyrille Dupont
Un français est sacré star des semi-conducteurs en 2015 par le cabinet américain VLSI Research. Il s’agit de Paul Boudre, PDG de Soitec.  Le patron du spécialiste français des plaques de silicium sur isolant fait partie d’un panel de onze dirigeants distingués pour leur contribution au développement de l’industrie des équipements de semi-conducteurs.  Il figure aux cotés de personnalités comme Frits van Hout, vice-président chez ASML (équipements de lithographie), Wally Rhines, PDG de Mentor Graphics (CAO électronique) ou encore Gregory Smith, vice-président de Teradyne (instrumentation de test).
 
Un encouragement pour une mission difficile
 
Cette distinction sonne comme un encouragement. Paul Boudre a succédé au cofondateur de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé, en janvier 2015 comme directeur général et en septembre 2015 comme président du conseil d’administration. Il a une double mission très difficile : d’abord réussir la sortie de l’entreprise de l’activité solaire et son recentrage sur l’électronique, ensuite redresser ses comptes financiers dans le rouge depuis de longues années.
 
Chef de file d'une filière française pour la loi de Moore
 
Soitec occupe une position clé dans la filière FD-SOI de puces sur silicium sur isolant avec des gravures de 28, 20 et 14 nanomètres, développée conjointement avec STMicroelectronics, ST-Ericsson et le CEA-Leti. C’est une alternative française à la technologie FinFET de transistors 3D mise au point par le géant américain Intel pour la poursuite de la loi de Moore et adoptée notamment par Samsung et TSMC.
 
Ingénieur de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Toulouse, Paul Boudre, 57 ans, dispose de près de 30 ans d’expérience dans l’industrie des semi-conducteurs. Il a rejoint Soitec en 2007 après avoir exercé des fonctions de direction chez IBM, STMicroelectronics, Freescale, Atmel et KLA-Tencor.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media