Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PayFit lève 90 millions d'euros pour poursuivre la numérisation des processus RH

Levée de fonds La start-up française PayFit lève 90 millions d'euros. Un apport financier qui va lui permettre de doter son logiciel de numérisation des processus de paie de nouvelles fonctionnalités via des développements internes et des partenariats avec d'autres start-up.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PayFit lève 90 millions d'euros pour poursuivre la numérisation des processus RH
PayFit lève 90 millions d'euros pour poursuivre la numérisation des processus RH © PayFit

La fintech française PayFit, à l'origine d'une solution RH, lève 90 millions d'euros. La start-up, qui fait partie du Next40, réalise cette levée de fonds auprès d'Eurazeo et Bbpifrance via son fonds Large Venture. Ses investisseurs historiques Accel, Frst et Xavier Niel continuent aussi de la soutenir. PayFit a levé un total de 179 millions d'euros depuis sa création en 2016.

Paie, déclarations sociales, congés et notes de frais
La jeune pousse a fait de la numérisation des processus paie et RH son crédo. Son logiciel centralise la paie, les déclarations sociales, les absences et congés, les notes de frais, l’intégration de nouveaux employés, l’annuaire des employés, etc. Laissant du temps aux équipes RH pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Cette levée de fonds doit lui permettre de poursuivre le développement de sa solution, consolider son offre, recruter et renforcer sa présence sur les marchés où elle est déjà présente. PayFit assure avoir plus de 5 000 PME clientes à travers la France, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni. Pour répondre à leur demande, elle a 550 employés répartis entre ses locaux de Paris, Barcelone, Berlin et Londres. Elle veut recruter près de 250 personnes en 2021 et atteindre un total de 1 000 employés à la fin de l'année 2022.

Besoin accru de numérisation
Le besoin de numérisation des processus RH s'est d'autant plus fait sentir avec la pandémie de Covid-19. Les RH ont dû "gérer des sujets nombreux et variés, de la gestion de l’organisation du travail à l’accompagnement psychologique des salariés", explique Firmin Zocchetto, CEO et cofondateur de PayFit. La start-up assure avoir su implémenter rapidement dans son logiciel les changements nécessaires pour gérer les absences liées au Covid-19 ou le recours au chômage partiel. Un gain de temps considérable pour les PME qui n'ont alors pas à saisir manuellement ces informations.

La jeune pousse entend poursuivre le développement de nouvelles fonctionnalités, notamment pour la partie SIRH en ajoutant des modules de réunions hebdomadaires et d’enquête auprès des salariés. Pour y parvenir, PayFit souhaite à la fois développer certaines fonctionnalités en interne et intégrer des solutions existantes à sa solution via des partenariats avec des start-up comme Alan, Swile ou Qonto.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.