[Paris Blockchain Week Summit] eToro lance une crypto-bourse et une série de stable coins pour attirer de nouveaux investisseurs

A l’occasion de la Paris Blockchain Week Summit, qui se tient cette semaine dans la capitale, le réseau d’investissement eToro a annoncé le lancement d’une nouvelle place de marché dédiée aux crypto-actifs qui proposera, entre autres, une série de stable coins propres à eToro. Ces monnaies virtuelles, moins volatiles que les cryptomonnaies traditionnelles, doivent rassurer et attirer de nouveaux investisseurs.

Partager
[Paris Blockchain Week Summit] eToro lance une crypto-bourse et une série de stable coins pour attirer de nouveaux investisseurs
A l’occasion de la Paris Blockchain week summit, le réseau d’investissement eToro a annoncé le lancement d’une nouvelle place de marché dédiée aux crypto-actifs qui proposera, entre autres, une série de stable coins propres à eToro.

Etablir un pont entre le monde financier traditionnel et celui des cryptomonnaies en aidant les investisseurs à se diriger et à profiter de la transition des actifs vers la blockchain. C’est la proposition portée par eToro. A l’occasion de la Paris Blockchain Week Summit, qui se tient actuellement dans la capitale, le courtier, enregistré à Chypre et leader des plateformes de trading social, vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle place de marché dédiée aux crypto-actifs. Soit un espace d’échange sécurisé et régulé proposant une large sélection de crypto-actifs ainsi qu’une série de stable coins propres à eToro. C’est eTorox, la filiale blockchain d’eToro, qui aura en charge cette plateforme.

"De la même manière qu’eToro a ouvert les marchés financiers traditionnels aux investisseurs particuliers, nous voulons démocratiser les actifs crypto et tokenisés et permettre au grand public de les échanger en toute confiance. Il s’agit là du futur de la finance. Nous sommes convaincus que la blockchain finira par grignoter les services financiers traditionnels grâce à la tokenisation", a déclaré Yoni Assia, cofondateur et CEO d’eToro dans un communiqué.

Cette nouvelle plateforme d’échange réglementée permettra de trader six crypto-actifs tels Bitcoin, Ethereum Ripple, Dash, BitcoinCash et Litecoin. Ainsi que 37 cours différents dont BTC-USD, XRP-GBP… Surtout, elle proposera 8 stable coins adossés à des monnaies fiat : eToro New Zealand Dollar (NZDX), eToro Japanese Yen (JPYX), eToro Swiss Franc (CHFX), eToro United States Dollar (USDEX), eToro Euro (EURX), eToro Pound Sterling (GBPX, eToro Australian Dollar (AUDX), eToro Canadian Dollar (CADX). De nouveaux crypto-actifs, stable coins et tokens devraient être ajoutés à ce panel d’ici quelques mois.

Démocratiser l’univers des cryptomonnaies

Contrairement aux cryptomonnaies traditionnelles, hautement volatiles, comme le Bitcoin, les stable coins sont des monnaies qui, adossées aux monnaies fiduciaires traditionnelles, offrent la même stabilité que ces dernières tout en conservant les avantages des cryptomonnaies (des transferts rapides, confidentiels, sécurisés et à peu de frais, quel que soit l’endroit).

En lançant ses propres stable coins, eToro entend donc rassurer les potentiels investisseurs et ainsi démocratiser l’univers des cryptomonnaies. Il s’agit également de compléter l’offre de produits proposés par eToro aux investisseurs afin de satisfaire les différentes stratégies de ces derniers. "Dans les semaines et mois qui viennent, nous allons ajouter de nouveaux crypto-actifs, stable coins et tokens à notre place de marché et allons travailler avec d’autres acteurs du secteur pour les encourager à inscrire nos stable coins à leurs listes d’actifs", a expliqué Yoni Assia.

Pour rassurer encore davantage les investisseurs, la plateforme est certifiée Distributed Ledger Technology par l’Autorité de régulation des services financiers de Gibraltar, l’une des rares juridictions à avoir mis en place une réglementation spécifique aux marchés de crypto-monnaies en janvier 2018.

Vers une tokenisation de tous les actifs traditionnels

Créée en 2007, eToro rassemble actuellement plus de 10 millions d'investisseurs à travers le monde, dont environ 10% en France. Et envisage encore de belles opportunités. "Nous sommes convaincus que nous allons assister au plus important transfert de valeur jamais connu avec le passage des services financiers sur la blockchain. La blockchain fournit de la transparence et provoque un changement de paradigme pour les propriétaires d’actifs. A long terme, nous allons assister à la tokenisation de tous les actifs traditionnels, ainsi qu’à l’émergence de nouvelles catégories d’actifs tels que les oeuvres d’arts, les biens immobiliers et même la propriété intellectuelle tokenisés", prévoit Yoni Assia.

De la même manière que les actions d’une entreprise sont actuellement échangées individuellement sur les marchés financiers, la tokenisation permet de scinder des actifs (financiers ou non), de transférer les droits de propriété de ces derniers sur la blockchain et de les soumettre aux exchanges. "Dans le cas d’un bien immobilier par exemple, on pourrait imaginer qu’un appartement soit divisé en parts (tokens) ensuite échangés via la blockchain (exchange)", selon eToro.

Sur son exchange, eToro se rémunérera sur la base de commissions prélevées sur les échanges d’actifs ainsi que sur les retraits d’avoirs par les investisseurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS