Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pékin accuse à son tour les Etats-Unis de cyber-espionnage

Actus Reuters Dans un rapport publié le 26 mai, la Chine accuse les Etats-Unis de cyber-espionnage "sans scrupule" via des attaques informatiques de "grande ampleur" à son encontre. La semaine dernière, des militaires chinois ont été inculpés pour cyber-espionnage aux Etats-Unis.
mis à jour le 27 mai 2014 à 07H32
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

"La surveillance américaine a pour cible le gouvernement et les dirigeants chinois, les sociétés chinoises, les instituts de recherche scientifique, les citoyens ordinaires et un grand nombre d'utilisateurs du téléphone mobile", peut-on lire dans le rapport de l'Académie chinoise du cyberespace publié le 26 mai .

Les sociétés Huawei Technologies et Tencent Holdings, pour son service de messagerie instantanée, ainsi que les ministères du Commerce et des Affaires étrangères, figurent parmi les cibles des services américains de renseignements de la NSA, affirme le rapport qui estime que les Etats-Unis espionnent "les quatre coins de la Chine".

"Les opérations d'espionnage de l'Amérique vont très au-delà de la logique juridique de l'anti-terrorisme et montrent au grand jour le visage repoussant de la poursuite de son intérêt personnel au mépris total de l'intégrité morale", lit-on en conclusion du rapport.

L'Académie dit avoir pris pour point de départ les articles de la presse étrangère sur les révélations du consultant américain de la National Security Agency (NSA) américaine.

Ces informations ont permis de confirmer, au terme d'une enquête de "plusieurs mois", "l'existence d'activité d'espionnage dirigées contre la Chine", indique le rapport.

Le 18 mai, un grand jury américain a inculpé cinq membres de l'armée chinoise pour cyberespionnage à l'encontre de plusieurs entreprises américaines impliquées dans les secteurs du nucléaire, des métaux et de l'énergie solaire. C'est la première fois que la justice américaine accuse publiquement la Chine de cyberespionnage.

Dans la foulée, la Chine avait convoqué l'ambassadeur de Etats-Unis, Max Baucus, pour protester contre les inculpations des militaires.

(avec Reuters)

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale