Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Philips va céder 80% de sa division éclairage pour 2,8 milliards de dollars

Actus Reuters Philips a annoncé ce mardi 31 mars son intention de vendre une participation de 80,1% de sa division composants d'éclairage à Go Scale Capital, un nouveau fonds d'investissement, pour 2,8 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros).
mis à jour le 31 mars 2015 à 09H55
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Philips va céder 80% de sa division éclairage pour 2,8 milliards de dollars
Philips va céder 80% de sa division éclairage pour 2,8 milliards de dollars

Philips a indiqué ce mardi 31 mars vendre une part majoritaire de ses activités d'éclairage à un groupe d'investisseurs, accélérant sa transformation en spécialiste de la technologie médicale et des produits grand public.

Dans un communiqué, le géant électronique explique avoir "signé un accord avec le consortium mené par GO Scale Capital, qui va acquérir 80,1% des intérêts de Philips dans les activités d'éclairage". Philips espère tirer de la vente 2,8 milliards de dollars (2,58 milliards d'euros). L'opération reste dans l'attente d'une décision des autorités de concurrence et devrait être finalisée au cours du troisième trimestre.

L'entité Lumileds dirigée par le français Pierre-Yves Lesaicherre

Le fonds GO Scale Capital, qui a déjà investi dans les éclairages LED et les technologies pour voitures électriques, a précisé qu'il allait développer l'entité rachetée. Après la transaction, la nouvelle société conservera son nom de Lumileds et sera toujours dirigée par le français Pierre-Yves Lesaicherre, arrivé en 2012 à la tête de cette entité basée dans la Silicon Valley.

Philips avait annoncé en septembre dernier vouloir se scinder en deux sociétés distinctes : d'un côté les fameuses ampoules LED et les composants pour phares de voiture et de l'autre, les marchés porteurs des activités de santé et du "Lifestyle" (objets destinés aux consommateurs, comme des ustensiles de cuisine ou des brosses à dents électriques), visant davantage le grand public.

Avec Reuters (Toby Sterling, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.