Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Photos à 200 mégapixels, vidéo 8K, gaming... Qualcomm dévoile le Snapdragon 865

Le nouveau fleuron des puces pour smartphones de Qualcomm sort de l'ombre. Avec ce Snapdragon 865, l'entreprise a mis l'accent sur la caméra (photos à 200 mégapixels, vidéo 8K, mode super ralenti), les performances pour les jeux vidéo (écran 144 Hz, effets visuels avancés, mises à jour de drivers) et les opérations requérant de l'intelligence artificielle (traduction en temps réel, reconnaissance vocale, filtres Snapchat...). Tour d'horizon.
mis à jour le 08 décembre 2019 à 19H12
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Photos à 200 mégapixels, vidéo 8K, gaming... Qualcomm dévoile le Snapdragon 865
Photos à 200 mégapixels, vidéo 8K, gaming... Qualcomm dévoile le Snapdragon 865 © Julien Bergounhoux

Qualcomm a levé le voile le 4 décembre 2019 sur sa nouvelle puce pour smartphones, le Snapdragon 865, lors d'un évènement se déroulant à Hawaï. L'accent a été mis sur la caméra, les calculs liés à l'intelligence artificielle, et les performances pour les jeux.

 

Le Snapdragon 865 bénéficie des habituels gains de performances d'une année à l'autre : son CPU, le Kryo 585, est 25% plus performant que la génération précédente qui équipait le Snapdragon 855. Il en va de même pour son GPU, l'Adreno 650. Ces gains représentent un mélange de vitesse de calcul plus élevée et de réduction de la consommation énergétique. A cela vient s'ajouter la compatibilité avec une mémoire LPDDR5 cadencée à 2750 MHz, soit une bande passante plus rapide de 30%.

 

Un soin tout particulier apporté à l'intelligence artificielle

L'AI Engine du Snapdragon 865, qui s'appuie sur les multiples composants du System-on-a-Chip (SoC) pour accélérer les calculs liés à l'intelligence artificielle, est capable de 15 TOPS (milliers de milliards d'opérations par seconde). C'est le double de ce dont était capable le 855. L'Hexagon 698 (qui gère le traitement numérique de signal), en particulier, a vu ses performances de calcul multipliées par quatre dans ce contexte grâce à un nouvel accélérateur de tenseurs. De quoi libérer le CPU et le GPU.

 

 

Ces capacités se répercutent dans de nombreux cas d'usage concrets, comme la traduction en temps réel en local sur l'appareil (aucune donnée envoyée sur le cloud). La reconnaissance vocale de Google Assistant peut aussi désormais être exécutée en local, ce qui représente une latence réduite de 30% et une consommation énergétique divisée par trois. Pour tirer le maximum de l'Hexagon, Qualcomm a aussi annoncé une nouvelle API baptisée Hexagon Neural Network Direct. Snap est l'un des premiers partenaires annoncés, et affirme que Snapchat tourne quatre fois plus vite dans certains cas grâce au SD865.

 

Photos à 200 mégapixels, vidéo 8K, ralenti à 960 ips

Comme nous le disions, la caméra était particulièrement à l'honneur cette année. Qualcomm se vante d'un tour de force avec le Spectra 480, son processeur dédié à la vision par ordinateur et au traitement des images (CV-ISP). Il est capable de traiter 2 gigapixels par seconde. Cela lui permet d'après Qualcomm de réduire par quatre sa consommation d'énergie, car il traite quatre pixels par cycle d'horloge au lieu d'un. Il dispose aussi de meilleures fonctionnalités de ralenti (4K à 120 images par seconde), et peut même filmer en super slow motion (960 images par seconde en 720p) sans limite de durée.

 

 

A vitesse normale, il est désormais possible de filmer en 8K avec HDR10+ (un milliard de couleurs). Autre nouveauté : une labélisation Dolby Vision, la première appliquée à des vidéos capturées par le grand public. De plus, pour les vidéos 4K, la fonctionnalité de photos prises pendant une vidéo voit sa résolution augmentée à 64 mégapixels. Pour les photos classiques, la résolution maximale est désormais de 200 mégapixels. Un chiffre assez démentiel, mais qui devrait être une réalité dès 2020. Qualcomm affirme travailler avec un partenaire sur un capteur adapté. On peut aussi citer parmi les améliorations une grille d'autofocus neuf fois plus dense et une meilleure capture vidéo en basse luminosité grâce à un traitement 40% plus rapide des algorithmes de réduction de bruit.

 

De meilleures performances pour les jeux

Le jeu vidéo sur mobile connaît une accélération depuis quelques années avec l'apparition de smartphones spécialisés "gaming". Qualcomm y répond par des fonctionnalités dédiées, inspirées du jeu PC. La première d'entre elle est la possibilité de mettre à jour les drivers de l'Adreno, comme pour une carte graphique d'ordinateur. Cela passera par le Play Store et a été mis en place avec Google. On trouve ensuite le support d'écrans avec rafraîchissement 144 Hz et un mode HDR deux fois plus performant pour les scènes chargées.

 

 

Qualcomm a par ailleurs travaillé avec Epic Games pour décliner une multitude de techniques PC sur son architecture : ombres dynamiques, effets de transparence et de lumière plus réalistes, motion blur, gestion des reflets... Cela ne fonctionne évidemment qu'avec l'Unreal Engine. Malgré cette débauche d'effets visuels, le mot d'ordre pour Qualcomm reste le fait que les performances doivent se calculer dans la durée, les sessions de jeu étant de plus en plus longues. Le 865 a été conçu en conséquence.

 

Un modem 5G externe

Comme nous l'avions mentionné dans cet article, le Snapdragon 865 est équipé d'un modem 5G externe, le X55. Pas de nouveauté de ce côté donc, et ce alors que la puce milieu de gamme Snapdragon 765 dispose d'un modem intégré, baptisé X52. Qualcomm justifie ce choix par les performances supérieures du X55 et par le fait qu'il ne soit pas possible de l'intégrer au SD865 en l'état, car la puce serait alors trop grande et difficile à produire. L'entreprise nous a laissé entendre que l'intégration du modem aura lieu l'année prochaine, lorsque la finesse de gravure sera passée à 5 nm.

 

Pour rappel, le SD865 est gravé en 7 nm par TSMC, tandis que le SD765 et sa version gaming, le SD765G, sont produits par Samsung Foundry en 8 nm. Ces puces arriveront sur le marché au premier trimestre 2020.

 

 

Un capteur d'empreinte XXL

Dernière nouveauté : un nouveau capteur d'empreinte digitale par ultrason, dénommé 3D Sonic Max. Il reprend le principe de celui annoncé l'année dernière et qu'on retrouve notamment dans les Galaxy S10 et Note 10 : authentifier une empreinte lorsqu'un doigt est posé directement sur l'écran. Sauf que la surface reconnue est 17 fois plus grande que son prédécesseur (20 mm x 30 mm, contre 4 mm x 9 mm), à tel point qu'il est possible de s'authentifier avec deux doigts en même temps pour une sécurité renforcée. Il est aussi plus rapide et précis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media