Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pico 4 : Enfin un concurrent sérieux au Meta Quest 2

Le fabricant chinois Pico Interactive présente son nouveau casque de réalité virtuelle, le Pico 4. Avec son prix de 429 euros, ses caractéristiques techniques impressionnantes sur le papier et ses 150 jeux et applications disponibles à la sortie, il cherche le choc frontal avec le Quest 2 de Meta.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pico 4 : Enfin un concurrent sérieux au Meta Quest 2
Pico 4 : Enfin un concurrent sérieux au Meta Quest 2 © Pico

La concurrence arrive enfin pour le Meta Quest 2. Le fabricant chinois Pico, désormais propriété du groupe ByteDance (éditeur de TikTok), dévoile ce 22 septembre 2022 le Pico 4, son nouveau casque de réalité virtuelle tout-en-un.

Pico avait tâté le terrain en étendant la commercialisation du Pico Neo 3 au marché grand public en Europe au mois d'avril, mais le Pico 4 marque le vrai point de départ de ses ambitions en la matière. Ses produits se limitaient auparavant aux clients professionnels hors de la Chine, son marché natif.
 

Concurrence frontale avec le Quest 2

Proposé à partir de 429 euros, le Pico 4 est positionné sur le même segment de marché que le Quest 2, désormais vendu 449 euros après une augmentation de son prix de 100 euros début août suite à la crise économique. Il s'agit du premier concurrent direct pour le casque de Meta, qui s'apprête de son côté à présenter le Quest Pro lors de sa conférence Connect du 11 octobre.

Du côté du design, le Pico 4 est lourdement inspiré du Quest 2, comme à peu près tous les casques VR du marché. Mais il tente de faire mieux que son modèle – qui est tout de même sorti il y a deux ans – du point de vue des caractéristiques techniques. Il est par exemple équipé de quatre caméras pour le tracking, mais aussi d'une caméra couleur 16 MP pour faire de la vidéo par passthrough. On sait que Meta prépare aussi un passthrough avec le Quest Pro.

2160 x 2160 pixels par œil, champ de vision de 105°

Le Pico 4 utilise un SoC Qualcomm Snapdragon XR2 avec 8 Go de LPDDR4X et 128 Go de stockage (une version 256 Go est aussi proposée à 499 euros). Il pèse 586 grammes avec les straps et la batterie de 5300 mAh, qui est placée à l'arrière pour une meilleure répartition du poids et permet 2 à 3 heures d'utilisation d'après Pico. Il supporte Qualcomm Quick Charge 3.0 pour la recharge rapide.

Le casque est doté de lentilles de nouvelles génération, dites "pancake lenses". Cela lui permet d'être beaucoup plus compact, mesurant 25,5 cm x 31 cm. Pour l'affichage, il utilise deux écrans LCD de 2,56 pouces, ce qui donne une résolution de 2160 x 2160 pixels par œil, soit 1200 pixels par pouce. La fréquence de rafraîchissement varie de 72 à 90 Hz suivant les applications et le champ de vision est de 105°. Le réglage de l'écart interpupillaire est possible entre 62 et 72 mm.
 



"L'interface faciale" (le coussin pour le visage) est attachée par des aimants et peut facilement être nettoyée. Des accessoires pour augmenter l'espace avec le visage afin d'utiliser le casque avec des lunettes de vue, ou pour ajuster le maintien sur le nez sont inclus dans la boîte. A noter que des verres correcteurs peuvent aussi être insérés en option pour les personnes le souhaitant.

Le son est assuré par des haut-parleurs intégrés qui ont été intégralement repensés. Le Pico 4 ne possède qu'un port USB type C et un bouton on/off, "pour des raisons de simplicité d'utilisation" d'après l'entreprise. Il n'y a pas de port 3.5 mm, mais des écouteurs peuvent être raccordés sur le port USB, ou tout simplement être connectés par Bluetooth 5.1.

Les contrôleurs ont une configuration des boutons similaires à ceux du Quest 2, ce qui facilite le portage des jeux, mais disposent d'un bouton supplémentaire pour la capture des contenus. Ils nécessitent deux piles AA et peuvent être utilisés environ 80 heures avant de devoir les changer.

150 jeux et applications à la sortie

Évidemment, l'un des facteurs les plus déterminants est le contenu disponible. Pico a pu s'appuyer sur les jeux déjà disponibles sur ses produits en Chine et sur les six mois d'existence du Pico Neo 3 en Occident pour assurer la présence de 150 jeux et applications à la sortie du Pico 4. On y trouve des titres de qualité comme Demeo, The Walking Dead: Saints & Sinners (chapitres 1 et 2), Real VR Fishing, Puzzling Places, After the Fall ou une expérience Peaky Blinders (tirée de la série télévisée).

Le fabricant mise aussi beaucoup sur le fitness, et propose des expériences comme Les Mills Body Combat, All-in-One Summer Edition, et Creed: Rise to Glory. L'appareil utilise un système d'exploitation basé sur Android, appelé Pico OS, qui dispose désormais dans sa version 5.0 d'un système de suivi de l'activité physique global, toutes applications confondues. Une stratégie là encore très proche de celle de Meta.

Si Pico devra se passer de certains titres à succès comme Beat Saber, il peut d'ores et déjà compter sur une exclusivité (du moins temporaire) mêlant jeu et dépense d'énergie : Just Dance VR, qui arrivera sur sa boutique d'applications courant 2023.

Fitness, vidéo, réseau social

Pico va cependant plus loin en proposant des bracelets baptisés Fitness Trackers à 49 euros (disponibles en 2023). Il est possible d'en utiliser deux en plus des contrôleurs pour rajouter des points de tracking différents. Le contructeur chinois titille ce faisant un marché assez spécialisé, principalement occupé pour le moment par HTC.

Pico compte aussi sur la vidéo pour des usages plus "casuals" et indique que 150 000 vidéos seront gratuitement disponibles à la sortie. L'entreprise a signé un partenariat avec la start-up Wave pour donner accès à ses utilisateurs à des concerts live en vidéo immersive. Leland Hedges, qui dirige les opérateurs de Pico dans la zone Europe, a également indiqué lors d'une conférence de presse que le fabricant travaille sur d'autres partenariats pour les évènements sportifs. Et qu'il développe une série sur le survivalisme avec le groupe américain Discovery.

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, l'entreprise prépare aussi "Pico World", une expérience sociale qui sera disponible en Europe "début 2023". Elle permettra jusqu'à "80 points de personnalisation" pour les avatars de chacun. Toute similitude avec Horizon Worlds n'est évidemment pas fortuite. S'il n'avait rien de concret à annoncer, Leland Hedges n'a aussi pas nié qu'une intégration intelligente avec TikTok, désormais société-sœur de Pico, est dans les tuyaux.

Dongle Wi-Fi, pas de tethering par câble

La connectivité est assurée par Wi-Fi 6, y compris pour faire du tethering avec un ordinateur (jouer à des jeux PCVR en les streamant sur le casque). Il est pour cela possible d'utiliser la simple connexion de son routeur, mais Pico proposera aussi un dongle dédié pour simplifier les choses. Il sera vendu 49 euros courant 2023. Par contre, le port USB C ne pourra pas servir pour une connexion par câble, même avec un adaptateur.

Le Pico 4 sera disponible à la vente le 18 octobre en France et dans 12 autres pays européens, ainsi qu'au Japon et en Corée du Sud. Singapour et la Malaisie seront desservis d'ici la fin de l'année. En revanche, pas de sortie prévue aux Etats-Unis pour le moment. Les clients qui avaient acheté le Pico Neo 3 en avril auront comme promis droit à un tarif préférentiel de -35%, avec des précommandes ouvertes dès vendredi.

Une version "Pro" du casque sera présentée le mois prochain lors du salon AWE de Lisbonne. Elle disposera de capteurs supplémentaires, notamment pour suivre les mouvements des yeux (eye tracking) et du visage (face tracking). Elle sera cependant réservée aux entreprises et son prix sera largement supérieur à celui de la version grand public.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.