Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pierre Kosciusko-Morizet quitte la direction opérationnelle de PriceMinister

Quatre ans après le rachat de PriceMinister par le groupe japonais Rakuten, Pierre Kosciusko-Morizet estime que sa mission est accomplie et quitte son poste de PDG.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pierre Kosciusko-Morizet quitte la direction opérationnelle de PriceMinister
Pierre Kosciusko-Morizet quitte la direction opérationnelle de PriceMinister © PriceMinister - Flickr CC

Une page se tourne pour la place de marché française Price Minister. Son co-fondateur et PDG Pierre Kosciusko Morizet, à la tête de l'entreprise depuis sa création en 2001, prend du recul. Il estime que sa mission est accomplie. Le patron a assuré la transition après le rachat de la plate-forme européenne par le groupe japonais Rakuten en 2010.

Le dirigeant estime que sur les trois objectif définis lors de la fusion ont été remplis : croissance (40% cette année contre 10% pour le e-commerce), hausse de la part des vendeurs professionnels sur le site (70% aujourd'hui), développement européen (PriceMinister est présent en France, Allemagne, Angleterre, Espagne et Autriche).

Un autre co-fondateur quitte PriceMinister : il s'agit de Pierre Krings, jusqu'ici directeur général de la place de marché. Olivier Mathiot, actuellement directeur du marketing et de la communication, est promu président de PriceMinister. L'homme fait partie des quatre fondateurs de la place de marché.

Pierre Kosciusko-Morizet ne va pas totalement s'éloigner du groupe Rakuten, puisqu'il devient directeur non-exécutif pour PriceMinister et conseiller auprès de Rakuten Europe, "se concentrant sur la stratégie de développement et les opportunités de croissance", indique l'entreprise. Il pourra également se consacrer à de nouveaux projets. Comme la méditation, une activité qui le passionne... ou la chanson ? A la question posée par L'Usine Nouvelle "Quelle phrase aimeriez-vous entendre à votre pot de départ ?", PKM avait répondu : "On viendra te voir à l'Olympia." Chiche ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media