Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pixee Medical accélère la commercialisation de sa solution de réalité augmentée pour la chirurgie orthopédique

Le système de réalité augmentée mis au point par Pixee Medical pénètre peu à peu dans les blocs opératoires. Destiné à la chirurgie orthopédique, il facilite le travail des professionnels de santé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pixee Medical accélère la commercialisation de sa solution de réalité augmentée pour la chirurgie orthopédique
Pixee Medical accélère la commercialisation de sa solution de réalité augmentée pour la chirurgie orthopédique © Pixee Medical

Le marquage CE et la norme ISO 13485 en poche depuis mai 2020, la start-up Pixee Medical peut désormais commercialiser sa solution de réalité augmentée. Les instruments chirurgicaux, dotés de QR Code, deviennent des traceurs jouant le rôle d’un GPS pour guider la main du chirurgien orthopédique pendant l’opération.

"Un logiciel de navigation installé dans des lunettes connectées est associé à une instrumentation MIS réduite, équipée de capteurs stérilisables" précise Sébastien Henry, fondateur de Pixee Medical. Les données transmises aux lunettes (des Vuzix M400) contribuent à améliorer le positionnement des prothèses du genou en remplacement des articulations diminuées. De son côté, la réalité augmentée apporte des informations complémentaires telles qu’une structure osseuse en 3 dimensions.

Une vingtaine d'opérations déjà effectuées
Le concept ayant obtenu les deux sésames qui ouvrent les portes des blocs opératoires, il a été utilisé pour une première chirurgie en juin 2020 à Paris, un succès. Depuis une vingtaine d'autres ont suivi avec le même résultat. Distributeurs et fabricants de prothèses s’intéressent au dispositif.

Un premier partenariat avec United Orthopedic Corporation a été signé pour le marché européen tandis que d’autres sont en cours de finalisation. "Le marché chinois des prothèses, avec une croissance annuelle de 20%, contre 5% de moyenne ailleurs, fait appel à nous également", commente Sébastien Henry. Parallèlement, les démarches pour accéder au marché américain sont en cours et pourraient aboutir en début d’année.

Du genou à l’épaule
Pour accompagner ce développement, Pixee Medical poursuit ses recrutements. Créé en 2017 à Besançon (Doubs), l’entreprise est passée de 6 à 22 salariés en un an tandis que quatre nouveaux postes devraient être créés d’ici la fin de l’année. Elle a également profité de deux levées de fond entre 2018 et 2019 pour un total de 2,5 millions d’euros. "Après 20 ans de carrière dans la chirurgie assistée par ordinateur en orthopédie, j’ai eu envie de faire le produit capable de répondre aux attentes des professionnels", confie le fondateur.

Malgré l’échec des Google Glass, voyant que les lunettes de réalité augmentée arrivaient à maturité, Sébastien Henry a imaginé une innovation destinée à la chirurgie orthopédique du genou, mais il travaille déjà sur une solution pour la chirurgie de l’épaule. "Ce seront des lunettes fines et légères avec lesquelles le chirurgien pourra visionner un hologramme de la structure osseuse. Il pourra voir sous la peau grâce à la réalité augmentée et la 3D."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media