Plus d'argent pour l'armée. La privatisation d'Air France remise en cause ? Changement surprise chez ABB. Mobile 3G : DoCoMo a des doutes. GFI renonce à Thales IS. Diageo soutenu par ses marques...

Partager

Plus d'argent pour les armées. La prochaine loi de programmation militaire, pour la période 2003-2008, prévoit une forte augmentation des crédits d'équipement, annoncent Les Echos. De 13,65 milliards d'euros en 2003, ils pourraient monter à 15 milliards en 2008. Le précédent projet prévoyait de démarrer à 13,34 milliards, avec une progression de 0,8% par an. La décision de principe de construire un deuxième porte-avions doit aussi figurer dans la nouvelle loi de programmation militaire.

La grève chez Air France hypothèque la privatisation, affirme La Tribune. Les pilotes réclament 10% de hausse de leur rémunération, en compensation du gel des salaires instauré en 1998. La direction juge les revendications des syndicats « indécentes ». Le gouvernement a annoncé en juillet son intention de privatiser l'entreprise. La participation de l'Etat devrait descendre de 54,4% à moins de 20%.

Changement surprise à la tête d'ABB : le directeur général exécutif du groupe a quitté l'entreprise hier, remplacé dans ses fonctions par le président du conseil d'administration. Ce dernier a notamment déclaré qu'il n'était pas satisfait de la vitesse à laquelle ABB vend ses actifs. La cession de la division « technique du bâtiment » doit en particulier être accélérée, rapportent Les Echos.

La distribution professionnelle pèse sur les comptes de Pinault-Printemps-Redoute. PPR a annoncé une baisse de son résultat et de son chiffre d'affaires semestriels, et c'est notamment Rexel, n°1 mondial de la distribution de matériels électriques, qui pénalise le groupe. Après avoir cédé la vente à distance de Guilbert (matériel de bureau), PPR pourrait donc poursuivre son désengagement du secteur professionnel.

Même NTT DoCoMo a des doutes : le pionnier des services multimedia sur téléphone mobile s'inquiète de l'avenir proche des réseaux mobiles de troisième génération, relève le Financial Times. DoCoMo a lancé le premier service 3G au monde en octobre dernier. Son objectif était de conquérir 1,38 million d'abonnés pour mars 2003. mais il n'en a pour l'instant que 134.000... « Nous n'avons pas trouvé de « killer application », reconnaît le patron de DoCoMo, et c'est un problème majeur ».

Bouygues Telecom a annoncé à son tour la facturation à la seconde sur son réseau de téléphonie mobile. Comme Orange, Bouygues va proposer ce système dès la première seconde de communication, mais il en coûtera 3 euros de plus par mois à ceux qui choisissent cette formule, précisent Les Echos. « On ne peut pas raser gratis demain », a commenté le directeur général de Bouygues Télécom.

Informatique : GFI abandonne le rachat de Thales IS, la SSII filiale du groupe d'électronique de défense Tales. GFI n'a pas réussi à boucler le financement de l'opération, indiquent Les Echos. Le rapprochement entre les deux SSII aurait donné naissance au n°3 des services informatiques en France.

Sachez enfin que Diageo, le n°1 mondial des alcools, a bien résisté à un environnement économique difficile grace à son large portefeuille de marques. Le propriétaire de Smirnoff, Johnnie Walker et Guinness, annonce des profits en hausse de 3% pour l'année écoulée, et confirme son objectif d'une croissance à deux chiffres de ses bénéfices pour l'année en cours. L'acquisition des marques de Seagram a fait de Diageo le leader du secteur devant Allied Domecq et Pernod Ricard, rappelle le Wall Street Journal Europe.

A lundi !

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS