Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Plus d'argent pour l'armée. La privatisation d'Air France remise en cause ? Changement surprise chez ABB. Mobile 3G : DoCoMo a des doutes. GFI renonce à Thales IS. Diageo soutenu par ses marques...

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Plus d'argent pour les armées. La prochaine loi de programmation militaire, pour la période 2003-2008, prévoit une forte augmentation des crédits d'équipement, annoncent Les Echos. De 13,65 milliards d'euros en 2003, ils pourraient monter à 15 milliards en 2008. Le précédent projet prévoyait de démarrer à 13,34 milliards, avec une progression de 0,8% par an. La décision de principe de construire un deuxième porte-avions doit aussi figurer dans la nouvelle loi de programmation militaire.

La grève chez Air France hypothèque la privatisation, affirme La Tribune.  Les pilotes réclament 10% de hausse de leur rémunération, en compensation du gel des salaires instauré en 1998. La direction juge les revendications des syndicats « indécentes ». Le gouvernement a annoncé en juillet son intention de privatiser l'entreprise. La participation de l'Etat devrait descendre de 54,4% à moins de 20%.

Changement surprise à la tête d'ABB : le directeur général exécutif du groupe a quitté l'entreprise hier, remplacé dans ses fonctions par le président du conseil d'administration. Ce dernier a notamment déclaré qu'il n'était pas satisfait de la vitesse à laquelle ABB vend ses actifs. La cession de la division « technique du bâtiment » doit en particulier être accélérée, rapportent Les Echos.

La distribution professionnelle pèse sur les comptes de Pinault-Printemps-Redoute. PPR a annoncé une baisse de son résultat et de son chiffre d'affaires semestriels, et c'est notamment Rexel, n°1 mondial de la distribution de matériels électriques, qui pénalise le groupe. Après avoir cédé la vente à distance de Guilbert (matériel de bureau), PPR pourrait donc poursuivre son désengagement du secteur professionnel.

Même NTT DoCoMo a des doutes : le pionnier des services multimedia sur téléphone mobile s'inquiète de l'avenir proche des réseaux mobiles de troisième génération, relève le Financial Times. DoCoMo a lancé le premier service 3G au monde en octobre dernier. Son objectif était de conquérir 1,38 million d'abonnés pour mars 2003. mais il n'en a pour l'instant que 134.000... « Nous n'avons pas trouvé de « killer application », reconnaît le patron de DoCoMo, et c'est un problème majeur ».

Bouygues Telecom a annoncé à son tour la facturation à la seconde sur son réseau de téléphonie mobile. Comme Orange, Bouygues va proposer ce système dès la première seconde de communication, mais il en coûtera 3 euros de plus par mois à ceux qui choisissent cette formule, précisent Les Echos. « On ne peut pas raser gratis demain », a commenté le directeur général de Bouygues Télécom.

Informatique : GFI abandonne le rachat de Thales IS, la SSII filiale du groupe d'électronique de défense Tales. GFI n'a pas réussi à boucler le financement de l'opération, indiquent Les Echos. Le rapprochement entre les deux SSII aurait donné naissance au n°3 des services informatiques en France.

Sachez enfin que Diageo, le n°1 mondial des alcools, a bien résisté à un environnement économique difficile grace à son large portefeuille de marques. Le propriétaire de Smirnoff, Johnnie Walker et Guinness, annonce des profits en hausse de 3% pour l'année écoulée, et confirme son objectif d'une croissance à deux chiffres de ses bénéfices pour l'année en cours. L'acquisition des marques de Seagram a fait de Diageo le leader du secteur devant Allied Domecq et Pernod Ricard, rappelle le Wall Street Journal Europe.

A lundi !

 

 
media