Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Plusieurs centaines de suppressions de postes prévues chez Amazon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Le géant du e-commerce s'apprête à licencier plusieurs centaines de personnes, rapporte le quotidien Seattle Times. Ces suppressions de postes, confirmées par Amazon, concernent l'activité retail et notamment les collaborateurs de son QG à Seattle. Selon Amazon, ces coupes correspondent à des ajustements annuels. Elles restent, par ailleurs, modestes au vu du demi-million de personnes que la firme de Jeff Bezos emploie dans le monde. 

Plusieurs centaines de suppressions de postes prévues chez Amazon
Le siège d'Amazon à Seattle. © Seattlespheres.com

Petite cure d'amincissement surprise pour Amazon. Selon les informations du Seattle Times, le géant du e-commerce va supprimer plusieurs centaines de postes au sein de son siège, basé à Seattle, et dans d'autres localités. Ces mises à pied concerneraient en priorité l'activité retail de l'entreprise technologique, qui connaît aujourd'hui une très forte croissance dans le cloud.

 

Cette vague de licenciements intervient après huit années d'hypercroissance des effectifs. Le siège de Seattle recense aujourd'hui quelque 40 000 collaborateurs, contre seulement 5000 en 2010. D'après le quotidien, après un développement rapide au cours des deux dernières années, plusieurs unités dépasseraient aujourd'hui les budgets attribués et se retrouveraient en sureffectif. Depuis deux mois, Amazon aurait ainsi gelé les embauches dans plusieurs domaines.

 

Plus de 500 000 collaborateurs dans le monde

Cette décision illustrerait également la volonté d'Amazon d'éviter toute redondance dans les postes à l'heure où il cherche à implanter un deuxième siège en Amérique du Nord. Dans une déclaration faite au Seattle Times, le géant du commerce électronique confirme ces coupes et explique : "Dans le cadre de notre processus annuel de planification nous procédons à des ajustements des effectifs dans toute l'entreprise avec de petites réductions à quelques endroits et des embauches agressives dans beaucoup d'autres".

 

Certains collaborateurs auraient déjà été notifiés de leur licenciement. La vague devrait se poursuivre dans les semaines à venir. "Pour les postes touchés, nous cherchons à trouver des opportunités dans les domaines où nous embauchons", précise Amazon. Dans le monde, la firme de Seattle emploie plus de 500 000 personnes. "Des centaines de licenciements restent modestes pour une entreprise qui est maintenant le deuxième plus grand employeur basé aux États-Unis, et ce n'est rien comparé aux ajustements auxquels ont eu recours Microsoft et Boeing ces dernières années et qui ont supprimé des milliers d'emplois en une seule vague", nuance le Seattle Times.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale