Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

PME, pour réussir votre transformation digitale, trouvez la perle rare et encadrez-la !

Tous les quinze jours, les experts de Référence DMD donnent rendez-vous aux lecteurs de l'Usine Digitale. Aujourd'hui, c'est Agnès Mazières, Directrice Marketing et Digital à Temps Partagé / Directrice Générale chez Référence DMD, qui préconise qu'une fois trouvé un responsable digital, il faut constituer avec lui  un tandem avec le responsable marketing, pour éviter son isolement et les faire conjointement monter en compétences.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

PME, pour réussir votre transformation digitale, trouvez la perle rare et encadrez-la !
PME, pour réussir votre transformation digitale, trouvez la perle rare et encadrez-la ! © Pascal Dombis

Pour amorcer leur transition digitale ou tout simplement se développer, les entreprises petites et grosses cherchent à recruter les profils adéquats et les offres d’emploi en matière de postes digitaux se multiplient. Pour les PME, souvent à la recherche de profils polyvalents, opérationnels et stratégiques à la fois, cela peut relever du mouton à cinq pattes : une tête bien faite, la maturité d’écrire et de construire un plan d’actions mais aussi la patience et la rigueur de l’exécuter dans les règles de l’art. Une perle rare…

 

Et si plus que recruter une ressource, il fallait mettre en place une ressource junior à temps plein et son manager à temps partagé ?

 

Trouver la perle rare, c’est possible, mais faut-il encore réussir à la garder !

Les profils généralistes formés au digital sont encore rares sur le marché. Encore très jeunes, ces ressources sont peu enclines à assurer des interventions dans un comité de direction et, les cursus d’enseignement et le marché du travail aidant, généralement très spécialisées (sur le community management, le référencement, la construction de sites web…). Il est ainsi très compliqué de trouver un profil capable à la fois d’écrire une stratégie digitale globale et d’en assurer la parfaite exécution.

 

Bien sûr, rare n’est pas irréel, un tel profil existe. Mais quand bien même vous le trouveriez ? Imaginons.

 

Ce jeune va se retrouver le seul expert digital au sein de votre PME, un isolement qui va au détriment de l’enrichissement perpétuel de son expertise, autrement dit de ce à quoi il aspire assurément en tant qu’individu.  Un isolement également contradictoire avec le domaine du digital où chacun se doit d’être au courant de tout et où faire partie d’une communauté, partager l’information et interagir en continu est inhérent au métier.

 

Aucun doute sur le fait qu’il aura du mal à se motiver ou à progresser pour gagner en maturité nécessaire. Seul face à son expertise, sans soutien métier, il risque de s’essouffler. La promesse de sang neuf apportée ou l’exigence que se sera imposée le "jeune digital" risquent de flancher et la qualité de son travail s’en ressentira. Sans ressource pour développer son talent, quelle raison pour lui de rester ? La probabilité qu’il parte est grande. Sans challenge régulier de ses actions pour l’aider à prendre du recul, quelle valeur ajoutée réelle apportera-t-il à l’entreprise ? Vous serez déçus, probablement.

 

De plus, quand on demande une capacité de grand écart aussi importante entre la vision stratégique et l’opérationnel, un aspect est toujours mieux servi que l’autre. Un choix s’impose naturellement, en parfaite incohérence avec la "job description" initiale. Et ce n’est pas vous qui choisirez, c’est bien le candidat, selon ses envies, ses compétences et non les besoins de l’entreprise.

 

Encadrer cette perle rare pour lui permettre de développer tout son potentiel

Il est évident qu’on ne laisse pas pour autant passer un profil à potentiel, ce jeune avec une tête bien faite et l’envie de faire le grand écart, il faut l’embaucher. Et la solution pour qu’il reste et développe tout son potentiel est bien de l’encadrer.

 

Vous aviez imaginé un poste, vous devez concevoir un dispositif, dont le coût s’approchera au mieux du salaire que vous aviez imaginé pour votre ressource. La direction marketing et digital à temps partagé s’impose comme une solution adaptée. Vous bénéficierez d’un responsable digital junior à temps plein ainsi que d’un directeur marketing et digital à temps partagé.

 

L’intérêt du tandem responsable digital junior / directeur marketing et digital à temps partagé

Le directeur marketing et digital à temps partagé va co-construire avec le CODIR de votre PME et la ressource digitale junior la stratégie ainsi que le plan d’action. Il va prioriser les actions, fixer le cadre de leur exécution, tant au niveau du planning que de la méthode et du budget, puis mettre en place les tableaux de bord. Il va piloter la bonne exécution du plan sur le long terme et assurer la montée en compétences de la ressource digitale junior tout en limitant significativement les risques.

 

La ressource junior, quant à elle, va exécuter le plan avec une absolue rigueur en s’appuyant sur l’expertise du directeur marketing et digital à temps partagé. Elle incarnera le digital au sein de l’entreprise, prônant les avantages, méthodes et outils au quotidien et gagnera en compétences.

 

A moyen terme, votre junior aura acquis la maturité et l’expertise nécessaires pour manager lui-même la stratégie marketing et digital de l’entreprise, permettant ainsi au directeur marketing et digital de travailler avec le CODIR à l’innovation et la disruption du secteur.

 

Un tandem gagnant pour débuter et/ou accélérer la transformation digitale de votre PME !

 

Agnès Mazières, Directrice Marketing et Digital à Temps Partagé / Directrice Générale chez Référence DMD

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale